Vous connaissez évidemment les fameuses boîtes noires, qui sont dans les avions. Ces dernières permettent d’en apprendre un peu plus en cas d’accident. Or, les boîtes noires devraient être prochainement obligatoires dans les voitures. En effet, il semblerait que ces dernières arrivent d’ici 2022 dans les véhicules neufs.

L’intérêt des boîtes noires

Les boîtes noires sont particulièrement utiles lorsqu’il y a un accident, pour connaître l’historique d’un vol aérien. Or, il semblerait que ces boîtes noires puissent faire leur entrée dans le monde de l’automobile. N’oublions pas effectivement que les accidents routiers sont nombreux, et que parfois les procédures sont longues pour connaître les détails de l’accident. Les assureurs notamment sont très intéressés par l’idée d’intégrer des boîtes noires à l’automobile.

La boîte noire permettrait d’obtenir des réponses, bien plus complètes que les expertises en accidentologie qui sont menées à l’heure actuelle. Certaines réponses sont en effet très importantes pour les victimes, pour savoir par exemple à quelle vitesse roulait telle ou telle voiture. C’est une directive européenne qui vise à les rendre obligatoires dans les voitures prochainement.

Une avancée essentielle

Intégrer de manière obligatoire les boîtes noires aux véhicules en Europe serait une avancée majeure. En effet, il semble que dès 2022, les boîtes noires seront automatiquement intégrées à toutes les voitures neuves. Et elles seront également obligatoires pour les voitures d’occasion en 2024. Le but est de mieux comprendre les accidents, et surtout de réduire le temps d’attente des victimes pour que ces dernières puissent percevoir une indemnisation.

N’oublions pas également que les boîtes noires pourront faciliter le travail des forces de l’ordre. Car ce n’est pas toujours évident de démêler le vrai du faux, lorsqu’il y a un accident de la route. La boîte noire prendrait la forme d’une petite puce électronique, qui serait capable d’enregistrer les 30 secondes qui précèdent un accident. On retrouverait ainsi plusieurs paramètres, et notamment la vitesse du véhicule, le port de la ceinture de sécurité, ou encore les coordonnées GPS du lieu de l’accident. Voilà qui semble particulièrement intéressant. Affaire à suivre…

Source :

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici