Santé

Un petit robot capable de se promener dans le corps humain…

Millirobot : c'est le nom du robot miniature appelé à révolutionner la médecine
249vues

À première vue, on aurait du mal à deviner son utilité… En réalité, cet humble morceau caoutchouteux peu appétissant est un robot miniature spécialement conçu pour visiter le corps humain ! C’est un produit de l’institut Max-Planck en Allemagne. Tâchons donc de comprendre toutes les implications de cette création…

Une loupe pour Millirobot

On nous a tous appris qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. C’est plus vrai que jamais : derrière un minuscule lambeau ressemblant à du caoutchouc peut se cacher… un véritable robot en miniature ! Cette prouesse technique a été permise par les progrès fulgurants de la miniaturisation. D’ailleurs, on parle maintenant souvent de « microrobots ».

Ici, le nom de code du fruit des travaux des chercheurs allemands de l’institut Max Planck for Intelligent Systems est « Millirobot ». On n’aurait pu trouver mieux que ce mot-valise associant les notions de robot et de millimètre, car on devine d’emblée le caractère minuscule de l’objet. L’équipe à l’origine de la conception a été supervisée par le Pr Metin Sitti. La célèbre revue Nature lui a fort justement rendu hommage.

Le professeur Metin Sitti et son robot marchant sur l’eau. Crédits photo : Mike Murphy, 26 septembre 2006, Wikimedia Commons

Millirobot se compose principalement de polymère élastique et de particules magnétiques programmées en vue de s’adapter à différents champs magnétiques. Bien entendu, sa taille est de l’ordre du millimètre. Il faut savoir que Metin Sitti, en s’inspirant d’insectes, avait déjà conçu il y a quelques années un robot pouvant sauter sur l’eau : Robostrider.

Le microrobot en action

Appelé à se perfectionner, Millirobot est déjà très dégourdi. Il est capable de marcher comme nous, de sauter comme une puce, de ramper comme un serpent et de nager comme un poisson dans l’eau… Autre propriété surprenante : l’engin est… mou ! Les chercheurs se sont carrément inspirés de larves, de chenilles, de méduses et de spermatozoïdes pour le rendre élastique et polyvalent. Ce sont autant de points forts qui le rendent apte à mener des interventions médicales au plus intime de nous-mêmes. C’est en effet l’objectif premier de ce microrobot : faire avancer la médecine. Côté health tech, il s’agit probablement d’un des prototypes les plus prometteurs du moment. Les perspectives ouvertes sont particulièrement impressionnantes :

Très habile, Millirobot peut porter des choses (un médicament par exemple), un peu comme une fourmi. Il n’a besoin d’aucune aide pour faire valoir ses performances amphibies. Il pourrait permettre des interventions bénéfiques dans le système urinaire, digestif voire vasculaire. L’objectif de Metin Sitti est maintenant de miniaturiser encore davantage cette création pour atteindre quelques dizaines de micromètres seulement ! Lui et son équipe travaillent également sur une version biodégradable.

Source :

Futura Tech

Philippe
Chaque jour qui passe est une innovation !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline