DigitalPratiqueSantéTech

Main dans la main grâce aux robots

Source : Red Orbit
338vues

La technologie intelligente nous a déjà donné un tas de nouvelles façons d’interagir avec le monde qui nous entoure avec, par exemple, cet exosquelette qui prévient les chutes. Toutefois, il existe encore une limitation fondamentale : nous n’avons que deux mains pour tout faire. Non ? En fait, plus pour très longtemps, si la start-up italienne YouBionic consacrée à « l’humain augmenté » atteint son objectif.

Plutôt deux fois qu’une

Après avoir créé une main bionique fonctionnelle pour les personnes qui n’en ont pas, YouBionic vient de développer une prothèse Double Hand (double main), offrant ainsi la possibilité d’avoir un maximum de quatre mains par personne pour faire à peu près ce qui vous chante !

Les mains imprimées en 3D sont alimentées par Arduino et montées sur une sorte de gantelet porté par l’opérateur qui déplace chaque doigt à une vitesse différente selon qu’il souhaite fermer ses doigts en poing ou au contraire les étirer. Ceci fonctionne grâce à des capteurs flexibles qui identifient les mouvements et les traduisent en actions.

Comme deux mains sont utilisées en une, il ne s’agit pas d’un cas précis de mouvement en miroir, mais plutôt de l’apprentissage d’une série de nouveaux gestes, à peu près comme on le fait pour apprendre à utiliser un nouveau smartphone.

Le soulèvement des machines

« Cet appareil est le premier prototype. Il existe aujourd’hui pour construire les bases d’un futur dans lequel machines et humains fusionneront », a déclaré le fondateur de YouBionic, Federico Ciccarese, à Digital Trends. « La fusion a déjà commencé dans le logiciel, grâce à la réception positive d’Oculus Rift ou Magic Leap. Mais il viendra un jour où le numérique ne sera plus suffisant, et nous devons évoluer avec des dispositifs spécifiques qui agissent dans le monde en trois dimensions. »

Jambe bionique, Crédits photo : Romain Pernet

« Dans le travail que je fais, je me demande souvent si notre cerveau serait capable de traiter et gérer plus d’informations que nécessaire pour déplacer notre corps – en manipulant par exemple quatre bras au lieu de deux. Et ce n’est qu’un petit exemple d’augmentation des capacités humaines possible, cela montre comment nous pourrions même améliorer même nos fonctions innées. »

Ciccarese imagine qu’un jour une technologie similaire sera utilisée pour augmenter la productivité sur terre, ou potentiellement pour réaliser des robots de téléprésence qui pourront être exploités à distance, même sur d’autres planètes. Espérons que nous restions loin du scénario de Terminator !

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline