SafetyDoor est une société spécialisée dans l’installation de portiques et cabines de décontamination dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Issus du secteur de l’événementiel, qui est également un secteur en grande difficulté, Nicolas S., Nicolas G., et Andy G., dirigeants de SafetyDoor mettent tout en œuvre pour apporter leurs solutions aux établissements de tous secteurs recevant du public. Cela va du commerce de proximité, aux bureaux, aux salles de cinéma, événements, etc…

Une belle innovation

Il faut savoir que les portiques SafetyDoor sont équipés de brumisateurs avec des produits biodégradables. Ces derniers ont pour but d’éliminer les bactéries et virus présents sur les vêtements et autres parties du corps qui restent exposées. SafetyDoor souhaite combiner innovation et eco-responsabilité pour mieux protéger la santé des utilisateurs.

Safetydoor, déjà sollicité à l’étranger, propose donc des solutions complémentaires aux masques et aux gels. Ces derniers sont aujourd’hui, en France, obligatoires dans les lieux clos. Face aux exigences du gouvernement, elle invite les commerces et autres sites recevant du public, à la prudence.

La prudence avant tout

Le directeur commercial de la start-up SafetyDoor, Andy G. est sorti du silence pour expliquer : « Grâce à nos portiques, nous réduisons les risques, sachant que les vêtements sont l’un des vecteurs de contamination les plus courants : ils accumulent et retiennent les bactéries et virus, risquant ainsi de faciliter leur propagation. En ce qui concerne les commerces, passer son chariot sous un portique pour le nettoyer intégralement peut paraître anodin, mais ce geste barrière fait partie des mesures qui permettent de prévenir la transmission du virus et de s’en protéger. »

Certaines grandes surfaces situées à Arles, à Nîmes et à Paris ont d’ores et déjà opté pour le système. Safetydoor ne compte pas s’arrêter en si bon chemin ! Encore peu développée sur le marché français, la société espère devenir la référence en matière de sécurité sanitaire pour les années à venir. Et l’idée semble très prometteuse. A suivre donc !

Source :

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici