Sans santé mentale, il ne peut y avoir de véritable santé physique. Cependant, même au XXIe siècle, les maladies mentales sont encore méconnues et sous-traitées. Dans l’Union européenne, par exemple, environ 25 % de la population souffre de troubles dépressifs majeurs, les maladies mentales les plus répandues, caractérisées par la tristesse, une perte d’intérêt ou de plaisir, une perte d’appétit et d’autres symptômes.

Assez souvent, la dépression et d’autres troubles de l’humeur entraînent des incapacités et parfois même des suicides. La dépression résultant de longs congés de maladie et les coûts de traitements traditionnels pèsent lourdement sur la société, ce qui oblige les chercheurs et les industries à trouver d’autres solutions de gérer ces troubles.

La technologie au service de la santé

Parmi les solutions technologiques disponibles pour le soutien en santé mentale, on peut citer les applications autonomes pour smartphone ou les gadgets portables basés sur les neurosciences, tels que Doppel ou Thync, qui offrent un effet relaxant.

Voici la présentation de cette technologie en anglais :

La solution innovante EmoSys a mis au point sur le campus de Maastricht Health un outil novateur portable basé sur les neurosciences pour le traitement des troubles de l’humeur. La méthode proposée par EmoSys devrait rendre le traitement de la dépression plus simple et plus abordable qu’avec les techniques traditionnelles.

Une solution pratique

L’appareil portable mis au point ressemble à un petit électropatch que les patients placent sur la joue avant de se coucher. Le portable donne des impulsions électriques qui stimulent les nerfs impliqués dans le sourire et le rire.

Ces nerfs, à leur tour, transmettent la stimulation électrique aux parties du cerveau impliquées dans la régulation émotionnelle. Si vous êtes heureux, ces zones du cerveau envoient le signal au système moteur, ce qui vous fait sourire. Ce que les systèmes portables d’EmoSys font est de revenir en arrière et de stimuler la source d’émotions. Avec cet appareil, les patients remarqueraient les changements d’humeur après environ deux semaines d’utilisation.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici