Environnement

Le Bitcoin peut stimuler l’innovation énergétique verte

Source : Pixabay. Les mineurs de Bitcoin innovent pour exploiter le potentiel de l'énergie verte.
97vues

Si vous avez suivi l’actualité de la crypto-monnaie pendant un moment, il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler du fait que le Bitcoin consomme plus d’énergie qu’un pays. Mais contrairement aux idées reçues, la situation pourrait ne pas être aussi grave qu’on le laisse croire.

Bien évidemment, le minage du Bitcoin utilise beaucoup d’électricité, assez pour alimenter des centaines de milliers de foyers aux États-Unis. Mais ce problème n’est pas nouveau. Il y a un prix pour chaque développement technologique important. Dans le cas du Bitcoin, c’est l’électricité. Les mineurs utilisent l’énergie pour maintenir un réseau, stocker des données et traiter des transactions. Cette consommation d’énergie est souvent au cœur du débat sur les mécanismes de consensus.

La révolution verte du Bitcoin ?

Mis à part les algorithmes de consensus, les mineurs de Bitcoin veulent rester rentables. C’est leur business, après tout. Même si le scandale de la consommation énergétique du Bitcoin se concentre en grande partie sur la quantité d’énergie utilisée, on insiste très peu sur la provenance de l’énergie. C’est en fait le facteur le plus important du débat.

Voici une vidéo en anglais montrant un minage plus vert :

La consommation mondiale d’énergie augmente, tout comme les prix des combustibles fossiles. Les querelles politiques et les incertitudes du marché ont rendu ce fait très clair. Dans le même temps, les énergies renouvelables deviennent beaucoup moins chères et plus accessibles. Les mineurs de Bitcoin ont rapidement identifié cette tendance et se sont rendus en masse dans les pays comme le Canada ou l’Islande pour tirer profit d’une énergie bon marché.

Comment le Bitcoin peut subventionner des projets d’énergie verte ?

Pour faire face à une demande croissante, les producteurs d’énergie renouvelable sont de plus en plus nombreux. Ils veillent en outre à ne pas gaspiller leur production. C’est d’ailleurs le principe de ces solutions plus vertes et plus responsables.

Selon certains experts, la décentralisation du Bitcoin stimulera la production d’énergie verte. La technologie Blockchain est aujourd’hui considérée comme l’avenir de la distribution d’énergie et du secteur des services publics. L’extraction de Bitcoin permettrait donc dans le futur de subventionner les projets d’énergie verte dans le monde.

Source :

OilPrice


Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline