Tech

L’impact de la vidéo sur la société

131vues

La place de la vidéo dans notre société est de plus en plus importante. Les raisons sont multiples et les impacts très nombreux.L’omniprésence de la vidéo a changé la face du monde, aussi bien au niveau de la surveillance, que du sport, du journalisme…

Le grand responsable est en effet le smartphone, la plus grande innovation du 21ème siècle.Tout est désormais à portée de main, ce qui veut dire que tout le monde peut potentiellement capturer un moment – beau ou gênant, privé ou public – et le diffuser devant des milliers de personnes, notamment avec les options live des réseaux sociaux. Et toutes ces images sont désormais utilisées en tant que preuves lors de procédures judiciaires. Ce qui fait que n’importe qui peut devenir une personne clé lors d’un procès, simplement pour avoir filmé une scène en étant au bon endroit au bon moment.

L’impact sur le journalisme a été très important puisque son fonctionnement a été complètement bouleversé ces dernières années. En effet, le papier a chuté depuis longtemps et le numérique a pris le dessus. Cependant, le smartphone et surtout les réseaux sociaux ont bousculé toutes les règles.

Le but de chaque maison de publication étant de tout couvrir et d’être omniprésentes. C’est ici que tout le monde intervient : les journalistes se servent et relaient des vidéos d’anonymes, parfois sans vérifier leurs sources, ce qui cause énormément de fake news.

Cependant, les effets ne sont pas que négatifs. La vidéo permet également de protéger les populations. En Angleterre notamment, où les CCTV (Closed-circuit television) sont partout dans les rues et les images toujours diffusées en cas de recherche de témoignages et de suspects.Les particuliers investissent de plus en plus dans des systèmes vidéos pour surveiller leur domicile à distance. Les caméras sont discrètes et le système entre en contact avec le propriétaire lorsque des mouvements sont détectés dans l’habitacle.

L’usage de la vidéo bouleverse les codes dans la vie publique et privée mais elle il secoue également le monde du sport depuis quelques temps.

En effet, nous avons assisté à un bel exemple ce dimanche 15 juillet lors de la finale Coupe du monde. L’assistance vidéo a déterminé le pénalty pour la France dont Antoine Griezmann s’est servi pour devancer la Croatie. Beaucoup de personnalités s’y opposent, argumentant que la possibilité d’un second avis enlevait toute la beauté du jeu ainsi que sa spontanéité. D’autres pensent que c’est une aide légitime et nécessaire lors d’un arbitrage peu juste.

Au rugby, la vidéo s’est immiscée en 2001, notamment pour contrôler les essais, parfois flous. Elle est également de forte utilité au tennis, les arbitres sont assistés par le Hawk-Eye depuis environ 2006.

Le poker est aussi un bel exemple. En effet, les tournois sont filmés pour des raisons de sécurité (tricheries, organisations…) mais également pour permettre aux joueurs d’analyser leur jeu et de progresser, ou encore d’immortaliser des beaux moments, comme lors de victoires de champions comme Daniel Negreanu !

Lors d’arbitrages, la décision finale reste bien entendu dans les mains de l’arbitre. Cependant, les systèmes de technologie prennent de plus en plus le dessus. Serait-ce le début de la fin pour les arbitres ?

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline