Environnement

Un système de radeaux végétalisés pour faire barrage à la pollution

radeaux
Crédit photo : Jale Weirick - Unsplash
222vues

Aujourd’hui plus que jamais, la pollution est un fléau. Une entrepreneuse a donc eu une idée ingénieuse pour apporter une solution durable en plein cœur de Paris : des radeaux végétalisés.

Un projet de radeaux approuvé par la ville de Paris

L’entrepreneuse a eu l’idée d’installer des radeaux végétalisés sur le canal Saint-Martin dans le but de lutter contre la pollution et ses dégâts. Adoré par la municipalité de Paris, le projet de Katarina Dear (lauréate du programme Women4Climate) pourrait bien submerger les grandes villes.

radeaux
Crédit photo : Evie Shaffer – Unsplash

Le concept du projet est assez simple : fabriquer des radeaux végétalisés faits en bois recyclé et les utiliser sur les rivières et les canaux touchés par la pollution. Elle souhaite donc mettre à contribution les bienfaits ainsi que les capacités des plantes et de leurs écosystèmes. L’entrepreneuse n’a pas oublié de prendre en compte la population dans son projet. Plus les gens sont nombreux, moins il y aura d’espace disponible. Selon elle, il faudra donc utiliser celui qui se trouve sur l’eau pour créer des espaces verts supplémentaires.

Un avenir possible pour les poissons

Les radeaux végétalisés de Katarina Dear favoriseront la qualité de l’air, mais redonnent aussi un espoir pour l’avenir des poissons qui est particulièrement menacé par la pollution. Les plantes qui seront visibles au-dessus de l’eau posséderont des racines qui rempliront un rôle filtrant. En effet, les bactéries que l’on trouve dans le long des racines absorbent les éléments polluants à l’instar des métaux lourds. Un nouvel écosystème pour les insectes, les oiseaux et les poissons pourra ainsi être développé.

radeaux
Crédit photo : Kule Ellefson – Unsplash

Pour l’heure, il n’y a que le canal Saint-Martin qui verra aboutir ce projet. Il sera donc le théâtre de son inauguration. Il sera bien végétalisé, mais les radeaux ne seront pas mis en place immédiatement en raison du manque de place. C’est le canal de l’Ourcq qui pourrait à terme les accueillir. Le coût global de l’expérience est estimé à vingt mille euros pour cinquante mètres carrés.

Source :

Demotivateur

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline