Vous souhaitez rénover vos volets ? Qu’ils aient besoin d’une mise à niveau ou que vous ayez envie d’équipements plus performants, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Et la plupart peuvent être mises en œuvre sans faire appel à un professionnel. Si vous avez un minium de compétences, de temps et de matériel, voici comment rénover vos volets vous-même :

Bien choisir vos futurs volets

La première étape est de sélectionner les volets qui remplaceront vos équipements actuels. Pour cela, il faut tenir compte de vos besoins, de votre façade et de votre budget. De manière générale, les volets roulants sont largement privilégiés en France – bien loin devant les volets à battants ou coulissants. On apprécie leur confort d’utilisation, leur sécurité et leur isolation, tant thermique que phonique

De ce fait, si vous avez des volets à l’ancienne, il serait judicieux d’investir dans des versions roulantes. En plus des bénéfices cités précédemment, ils permettront aussi d’augmenter la valeur de votre logement. Dans ce cas, tournez-vous vers des volets roulants en rénovation, manuels ou électriques (moteur radio ou filaire). Ils sont conçus pour s’intégrer dans une façade classique, qui ne possède pas d’espace dédié au tube enrouleur. Ces volets sur mesure sont proposés dans une gamme aussi large que les modèles traditionnels (matériaux, coloris, dimensions, mécanisme, etc.). Rendez-vous ici pour trouver des volets roulants en rénovation variés.

Installer vos volets vous-même

Deuxièmement, vient l’étape de l’installation de vos volets sur mesure. Il faut d’abord fixer les glissières latérales dans l’encadrement de la fenêtre, en veillant à ce qu’elles soient parallèles entre elles et perpendiculaires au futur coffre. Posez ensuite le rail du bas, dans lequel le tablier terminera sa course. Respectez la perpendiculaire avec les glissières. Puis installez le volet dans son emplacement : placez le tablier dans le renfoncement de la façade (modèle traditionnel) ou fixez le coffre en haut de l’encadrement (volet en rénovation).

Pour un volet manuel, installez la sangle entre l’axe rotateur et l’enrouleur fixé au mur. La difficulté réside dans la manipulation du ressort de l’enrouleur, qui doit tendre la sangle à la perfection. Ajustez alors la tension pour qu’elle s’enroule et se déroule correctement.

Et pour un modèle motorisé, vous devez relier l’alimentation électrique à l’extrémité du moteur. Dans le cas d’un modèle filaire, faites également courir les fils jusqu’à la commande murale. Avec un moteur radio, le capteur se situe au niveau du coffre. Enfin, réglez les fins de course de vos volets motorisés.

Terminez par un contrôle de votre installation, en montant et descendant le tablier. Si besoin, effectuez les ajustements nécessaires.

Conseils pour une rénovation partielle

Par ailleurs, au lieu de remplacer vos volets par de nouveaux équipements, il est parfois possible de faire une rénovation partielle. Dans ce cas, il s’agit soit de réparer des éléments endommagés, soit de les remplacer par de nouvelles pièces. Mais dans les deux cas de figure, cela vous dispense d’acheter et installer un volet tout neuf. Vous gagnerez alors plusieurs mois voire année sur votre investissement.

Passons donc en revue les principales rénovations partielles que vous pouvez envisager sur un volet :

Battants usés

Vous voulez garder vos volets à battants mais leur surface est usée ? Vous pouvez probablement les rénover sans avoir à les remplacer en totalité. À moins que le matériau en lui-même soit abîmé, il est généralement possible de donner un coup de neuf aux panneaux.

Commencez donc par les nettoyer et les décaper avec soin, afin d’obtenir une surface lisse et nette. Bien sûr, la manipulation, les produits et les techniques employés dépendent du matériau des panneaux.

Ensuite, appliquez le traitement adéquat – toujours en fonction du matériau – puis peignez de la couleur de votre choix. Terminez avec une couche protectrice, qui rendra le résultat plus résistant et durable. Au passage, profitez-en aussi pour graisser les charnières de vos volets.

Tablier du volet endommagé

Passons maintenant aux volets roulants. Sur ces équipements, plusieurs éléments peuvent être usés, sans pour autant nécessiter un remplacement complet. C’est par exemple le cas du tablier. Parfois, il est possible de ne changer que certains profilés abîmés, sans toucher au reste du tablier.

La plupart du temps, il sera néanmoins préférable de remplacer tout le tablier, afin de conserver une certaine homogénéité. Profitez alors de l’occasion pour investir dans un matériau encore plus isolant ou pour un design plus moderne. Dans tous les cas, assurez-vous que le tablier soit parfaitement compatible avec votre installation actuelle.

Sangle abîmée

Sur un volet roulant manuel, la sangle est soumise à rude épreuve. Au fil des montées et des descentes, les frottements ont tendance à l’user plus rapidement que le volet en lui-même. Mais heureusement, vous pouvez facilement remplacer une sangle abîmée !

Pour ce faire, ouvrez le coffre du volet et enroulez complètement le tablier. Verrouillez-le pour qu’il ne puisse pas se dérouler. Ensuite, retirez la sangle de l’axe rotateur (en haut) et ouvrez l’enrouleur fixé au mur (en bas) pour l’en extraire également. Enfin, installez la nouvelle sangle, en vous assurant qu’elle soit de la même longueur que l’ancienne. Notez qu’il faudra peut-être remplacer l’enrouleur par la même occasion.

Motorisation de volets roulants manuels

Pour terminer, nous vous suggérons une dernière idée de rénovation partielle pour vos volets : la motorisation. Si vous voulez savourer le plaisir de volets électriques, il n’est pas obligatoire d’installer de nouveaux équipements. En effet, si votre volet roulant manuel est en parfait état (tablier, coffre, axe de rotation, glissières, etc.), vous pouvez tout simplement lui ajouter un moteur tubulaire. Cela vous permettra de retarder l’investissement dans de futurs volets électriques.

Concrètement, la manipulation consiste à glisser un moteur tubulaire adapté au volet, à l’intérieur de l’axe de rotation, puis à relier l’alimentation électrique (voir explications précédentes).

Un dernier mot

La rénovation de volet est un sujet assez vaste. Les manipulations et les décisions d’achat dépendent surtout de l’état de vos installations actuelles, mais aussi de vos envies et de vos préférences. Surtout avant d’effectuer des changements importants et de faire de grosses dépenses, veillez à bien planifier votre projet. Identifiez vos besoins et vos possibilités, puis étudiez les différentes options envisageables. Cela vous aidera à prendre de meilleures décisions, avec des effets positifs durables sur votre qualité de vie.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici