Cela fait maintenant plusieurs années que les robots industriels ont pris place au sein des entreprises. Le 3 septembre dernier, le gouvernement français détaillait son plan de relance pour subvenir aux secteurs touchés par la crise sanitaire et économique. A l’intérieur de celui-ci, figure notamment plusieurs mesures en faveur de la modernisation des entreprises françaises. 

40 millions d’euros pour moderniser la production 

La numérisation et la modernisation des entreprises sont des enjeux de taille pour l’état Français car il pourrait permettre une meilleure compétitivité et une hausse de la production. Depuis le début des années 2010, les robots collaboratifs, appelés plus simplement “cobots”, ont pris place aux côtés des êtres humains dans les chaînes de production. Dans ce projet de “numérisation” des TPE (Très Petite Entreprise) et des PME (Petite et Moyenne Entreprise), l’Etat français prévoit une réédition du “Prêt French Fab” et une enveloppe de 40 millions d’euros pour aider à la transition numérique de ces entreprises. 

Les cobots en première ligne 

La cobotique : c’est le domaine de la collaboration entre l’homme et le robot. Il n’y a pas de science-fiction ici, il s’agit simplement d’une aide pour la production. Concrètement, ces bras robotiques servent à la manipulation d’objets et à la reproduction de gestes sous le regard avisé d’un opérateur. 

Face à la crise du COVID19, tous les secteurs ont souffert grandement dû à l’arrêt brutal de leurs productions. C’est à ce moment-là que les robots collaboratifs sont devenus essentiels pour maintenir les chaînes de productions. Pour respecter les gestes barrières et pour protéger leur salarié, les entreprises ont dû s’adapter : depuis quelques mois maintenant la vente de cobots a explosé partout dans le monde. Pour rappel, ces bras automatisés ne sont pas là pour remplacer l’homme mais pour collaborer avec lui. 

Une innovation en constante évolution 

Nous en avons discuté plus haut, les cobots existent depuis longtemps dans nos entreprises mais ce n’est qu’avec la crise sanitaire que nous vivons actuellement qu’ils ont réellement pris place. Bien sûr, le marché étant en train de monter, les innovations en matière de robotique sont légion. 

Par ailleurs, les robots collaboratifs sont surtout destinés à plusieurs tâches répétitives contrôlés par un être humain. Depuis peu, une entreprise américaine a réussi à allier les cobots avec l’intelligence artificielle de sorte à en faire de vrais outils pour les entreprises. En se basant sur le “deep-learning” (littéralement apprentissage profond), les chercheurs ont statué sur un apprentissage indépendant par le biais des interactions humaines pour améliorer cette collaboration entre l’homme et le robot. 

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !