Accueil Toutes les innovations Santé La luminothérapie : un rôle dans la lutte contre le Covid19 ?

La luminothérapie : un rôle dans la lutte contre le Covid19 ?

0
187
Light therapy

L’exposition régulée et contrôlée à la lumière rouge a des effets intéressants sur l’organisme, puisqu’elle permet de renforcer le système immunitaire pour ainsi prévenir les infections à répétition, y compris au Covid19, qui reste finalement un virus comme un autre. En ce moment, alors qu’il n’existe encore aucun vaccin ou remède éprouvé, le renforcement de votre système immunitaire reste votre seule marge de manœuvre, avec les gestes barrières et le confinement, bien entendu.

L’activation de votre système immunitaire n’est pas le seul apport de la luminothérapie. Elle « attaquerait » le virus, jusqu’à une certaine mesure, pour réduire le risque d’une forme grave. Bien entendu, elle n’empêchera pas le virus de proliférer, mais il semblerait qu’elle complique sa propagation. Même si le virus est actif et que le patient est déjà infecté, la thérapie à la lumière rouge reste utile, puisqu’elle soulage les éventuels symptômes de la pneumonie. Voyons plus en détail tous les avantages de la thérapie à la lumière rouge !

1. Elle stimule la production du « NO » qui inhibe les virus

L’oxyde nitrique (NO) est une importante molécule de signalisation entre les cellules. Elle a un effet inhibiteur sur certaines infections virales. L’activité antimicrobienne du NO a été décrite pour plusieurs bactéries et pour certains virus, dont les coronavirus. Le Centre de préparation microbiologique de Stockholm, en Suède, a mené une recherche qui a montré que le NO empêche le CoV du SRAS (un virus très similaire au nCoV) de se répliquer. Le NO a le pouvoir d’inhiber la synthèse de l’ARN et d’arrêter la propagation du virus. La thérapie à la lumière rouge vient stimuler la production de NO.

2. Elle inactive le virus en affectant sa capacité à infecter les cellules hôtes

Un groupe de scientifiques chinois a étudié le mécanisme des effets de l’irradiation laser de faible intensité sur le virus. Le coronavirus possède plusieurs protéines importantes, dont trois qui jouent le rôle d’éléments constitutifs de son « enveloppe ».  L’une de ces quatre protéines apparaît sous forme de pics qui jouent un rôle important dans la connexion et l’infection des cellules hôtes. Elles jouent un rôle dans l’inactivation des anticorps cellulaires et même dans le processus d’infection lui-même.

Cette protéine se trouve à la surface du virus et elle est également photosensible. Ces deux propriétés en font une cible idéale pour les appareils de luminothérapie. Une lumière rouge pourrait viser les protéines en pointe, rendant l’infection des cellules hôtes difficile, voire impossible, pour le virus (la luminothérapie expliquée ici).

3. Elle prévient le développement d’une inflammation pulmonaire grave

Des recherches ont montré que l’exposition à la lumière rouge réduisait sérieusement le nombre de cellules inflammatoires. La thérapie à la lumière rouge montre des résultats prometteurs dans la régulation des niveaux de cytokines pro-inflammatoires. Le dépôt de collagène est un autre facteur important à prendre en compte dans le traitement de l’inflammation pulmonaire.

Le dépôt de collagène dans les poumons peut se produire même en cas d’infection grippale grave. La thérapie à la lumière rouge est un excellent moyen de réguler la production de collagène, en diminuant ce type de dépôt et en réduisant les effets de l’inflammation pulmonaire. Elle réduit également l’inflammation et favorise la régénération des tissus.

4. Elle prévient la maladie en renforçant le système immunitaire

La thérapie à la lumière rouge renforce le système immunitaire en utilisant le concept d’hormèse. L’hormèse est une exposition à de faibles doses d’une substance nocive ou à d’autres facteurs dommageables, de sorte qu’un organisme ou une cellule passe par un processus d’accoutumance et s’y adapte.

La lumière rouge est envoyée dans les cellules, ce qui provoque un léger stress métabolique. Ce mini-stress pousse les cellules à engager leur réponse anti-inflammatoire et antioxydante. De cette façon, l’organisme est prêt à réagir rapidement en cas de contact avec des virus et d’autres types d’infections.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici