L’intelligence artificielle assume de plus en plus de tâches dans notre monde moderne. Par exemple, nous l’utilisons tous les jours lorsque nous utilisons des moteurs de recherche en ligne. Les programmes de traduction sont inimaginables sans IA, tout comme la reconnaissance vocale, la reconnaissance faciale, les jeux informatiques et, à l’avenir, la conduite autonome. En médecine, l’IA se répand également et a déjà trouvé sa place dans la salle d’opération.

L’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) est maintenant allé plus loin et a même reçu le prix de l’innovation NEO 2019 (d’une valeur de 20 000 euros) décerné par Karlsruhe Technology Region pour son système «HoloMed». Le nouveau système assiste les chirurgiens en salle d’opération via l’intelligence artificielle (IA) et la réalité augmentée (AR). Pour ce faire, il crée un modèle à partir d’images tomographiques du patient. Celles-ci révèlent les structures cachées au plus profond du corps.

GPS pour le cerveau

HoloMed se concentre principalement sur les ponctions crâniennes. Il s’agit d’une procédure par laquelle le fluide accumulé est retiré du cerveau afin de réduire la pression. Fréquemment utilisé par exemple pour les hémorragies cérébrales, les traumatismes cranio-cérébraux et les accidents vasculaires cérébraux. Afin de déterminer le point d’insertion et d’alignement optimal pour la ponction, le chirurgien doit mesurer et collecter des données provenant de «divers repères anatomiques» issues de tomographies par ordinateur et / ou d’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Voici une vidéo montrant le potentiel de l’intelligence artificielle pour la médecine :

La difficulté réside dans le fait que la détermination de l’angle d’insertion ne laisse qu’une très faible marge d’erreur et que le médecin ne peut pas voir la cible tout de suite.

Facile à utiliser et rentable

Le professeur Hein affirme que des méthodes d’apprentissage automatique sont utilisées dans la génération automatisée de ces informations. «Tout d’abord, un modèle 3D segmenté de la tête est généré, qui sert à déterminer la position cible. Cependant, le médecin est toujours en mesure de faire ses propres ajustements, le cas échéant.

Une fois sa méthode de ponction déployée avec succès, HoloMed sera également utilisé pour d’autres opérations dans le futur.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici