DigitalTech

Microsoft veut protéger votre identité avec la technologie Blockchain

Source : Pixabay. Le potentiel de la Blockchain pour la sécurité des données.
649views

Microsoft voudrait relâcher son emprise sur votre login. Les informations d’identification de l’entreprise sont utilisées partout sur Internet, en particulier par les sociétés et les développeurs qui exploitent son service de cloud, Azure. Mais récemment, la société américaine a dévoilé un projet qui, en utilisant la technologie qui sous-tend Bitcoin, vous donnerait le contrôle de vos propres informations d’identification, indépendamment de toute entreprise.

La question est de savoir si vous voudrez assumer cette responsabilité. Pour les amateurs de Blockchain, l’identification numérique est l’une des utilisations potentielles les plus alléchantes, mais non encore réalisée, de la technologie.

Une meilleure praticité

L’idée consiste à concevoir des identifiants portables qui fonctionneraient un peu comme Facebook Connect, permettant un accès transparent à toutes sortes d’applications. Mais au lieu de Facebook ou Microsoft détenant les clés, c’est vous qui le ferez.

Voici une vidéo en anglais expliquant la sécurité de vos données en ligne :

Les partisans soutiennent que ce serait une aubaine pour la vie privée, car personne ne pourrait suivre votre activité en ligne. Ils affirment également que cela contribuerait à limiter les fuites et les piratages majeurs, dans la mesure où d’importants groupes de données utilisateur auraient moins de chances d’être stockés à un endroit. À terme, des formes de données plus complexes et plus sensibles, des cartes bancaires aux passeports, pourraient peut-être être stockées sous une forme numérique décentralisée.

Les défis à surmonter

C’est un projet encore difficile à réaliser, compte tenu de l’état balkanisé de la crypto-devise et de l’internet en général. Pour qu’une carte d’identité numérique fonctionne partout en ligne, elle doit être achetée par toutes les entreprises qui convoitent actuellement votre nom d’utilisateur.

Idéalement, cela fonctionnerait dans différentes Blockchain, de sorte que les systèmes d’identification concurrents ne se présentent pas. Ainsi, Microsoft, qui a présenté l’année dernière une vision pour une identité numérique autonome pouvant potentiellement atteindre des milliards d’utilisateurs, collabore avec des partenaires.

Source :

Wired

Tiana
Rédacteur web.
Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline