Santé

Une nouvelle innovation pour améliorer le diagnostic des problèmes de vertiges

Source : Pixabay. Un outil innovant pour diagnostiquer les problèmes de vertiges.
116vues

La moitié des personnes âgées de plus de 65 ans souffrent de vertiges et de problèmes d’équilibre. Mais certains tests visant à identifier les causes de ces problèmes sont douloureux et peuvent entraîner des dommages auditifs. Aujourd’hui, des chercheurs de l’université de Chalmers, en Suède, ont mis au point un nouveau dispositif de test utilisant la technologie de la conduction osseuse, qui offre des avantages significatifs par rapport aux tests actuels.

L’audition et l’équilibre ont quelque chose en commun. Pour les patients présentant des vertiges, cette relation est utilisée pour diagnostiquer les problèmes d’équilibre. Des sons forts sont diffusés pour évoquer une contraction musculaire du cou et des yeux, déclenchée par le système vestibulaire, qui est responsable de notre équilibre. Les chercheurs ont opté pour des sons menés par os afin d’obtenir de meilleurs résultats.

Un dispositif vibrant à placer derrière l’oreille

Les chercheurs ont développé un nouveau type de dispositif vibrant qui est placé derrière l’oreille du patient pendant le test. Cette technologie est petite et compacte. Elle est optimisée pour fournir un niveau sonore suffisant afin de déclencher des réflexes à des fréquences inférieures à 250 Hz.

Ci-dessous une vidéo en anglais montrant le début de ce projet :

Dans la transmission de la conduction osseuse, les ondes sonores se transforment en vibrations à travers le crâne, stimulant la cochlée dans l’oreille. Le diagnostic des vertiges est particulièrement difficile. Avec cette innovation dans le domaine, il sera plus facile pour les médecins de le déterminer.

Réduire les niveaux sonores auxquels les patients sont exposés

Les tests actuels utilisent des niveaux sonores très élevés et peuvent provoquer des problèmes auditifs permanents. La nouvelle méthode des chercheurs de Chalmers offre des avantages importants. Grâce à cette technologie, les niveaux sonores peuvent être réduits au minimum.

Le test réalisé actuellement est comme une mitrailleuse à proximité de l’oreille. Cette nouvelle technique offrira plus de confort, avec un niveau sonore maximum de 75 décibels, soit moins de 40 décibels par rapport à la méthode actuelle.

Source :

EureKalert


Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline