Environnement

Du chewing-gum recyclé pour fabriquer des chaussures de sport

chewing-gum
Crédit photo : Taylor Rooney- Unsplash
195vues

Les semelles de quatre paires de chaussures de sport peuvent être fabriquées à partir d’un kilogramme de chewing-gum. Il s’agit d’un projet nommé « The Gumshoe project », issu d’un partenariat entre la ville d’Amsterdam, un designer et une entreprise.

The Gumshoe project : recycler les chewing-gums

Le projet Gumshoe a été imaginé par le designer Explicit Wear, la société Gumdrop spécialisée dans le développement durable et la ville d’Amsterdam. Les chewing-gums laissés dans les rues de la capitale des Pays-Bas servent aujourd’hui à fabriquer des semelles pour chaussures de sport. Ces dernières sont conçues uniquement à partir de matériaux provenant du recyclage. Elles contiennent donc 20 % de chewing-gum.

Le projet Gumsheo présenté en vidéo :

Comme beaucoup d’autres villes, les trottoirs d’Amsterdam sont pleins de chewing-gums jetés. Il faut environ cinq années à un chewing-gum pour disparaître dans la nature. Tous les ans, la ville dépense des millions d’euros pour nettoyer ses rues et peut collecter un million et demi de kilogrammes de pâte à mâcher. Un seul kilogramme permet de fabriquer quatre semelles de chaussure.

Un caoutchouc synthétique recyclé

Anna Bullus, designer et directrice générale de Gumfrop, explique que le chewing-gum est conçu à partir d’un caoutchouc synthétique. Il suffit de décomposer les propriétés de la pâte pour créer une nouvelle sorte de caoutchouc. Les chewing-gums recyclés sont grattés et directement collectés dans les rues de la capitale pour ensuite subir un processus de transformation. Ils terminent en granules. Ces particules sont moulées dans la semelle des chaussures et mélangées aux autres composants.

chewing-gum
Crédit photo : David Streit – Unsplash

Les semelles fabriquées embarquent également une carte de la ville d’Amsterdam. Les chaussures seront proposées à la vente dès le mois de juin prochain. Il faudra débourser la somme de 190 euros pour obtenir une paire noire, rouge ou de couleur rose « bubblegum ». Cette initiative gagnerait alors à être imitée dans d’autres grandes villes polluées par les chewing-gums.

Sharon
Rédactrice web pour le groupe Newsly.fr, je suis présente sur Innovant.fr, VivreDemain.fr, TechGuru.fr et Trendly.fr. Je me consacre avant tout aux sujets qui me passionnent et tente de relayer les meilleures infos du moment.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline