Pratique

Vous êtes dans la lune ? Alors Ticatag peut vous aider

Le porte-clés connecté TiBe de Ticatag. Source : YouTube
199vues

Si vous avez pour fâcheuse habitude d’oublier certains objets un peu partout, vous devriez beaucoup apprécier les services de Ticatag… Grâce à cette start-up, vous gagnerez du temps en trouvant plus facilement vos clefs – et autres. Voyons donc comment cette technologie fonctionne !

TiBe et TiFiz, clés du succès

TiBe est le premier-né de l’entreprise Ticatag. Ce produit phare nous rappelle qu’il suffit parfois de pas grand-chose pour innover. Il s’agit tout bêtement d’un porte-clefs connecté, commercialisé aux alentours de 30 €. Ce dernier doit être utilisé en lien avec une application pour smartphone permettant de le localiser. En effet, le programme indique notamment la dernière adresse où les clefs ont été détectées. En voici un test vidéo :

Cela peut aussi s’appliquer à des lunettes, un badge d’authentification ou un sac. En mode « recherche », on peut à 20 m de l’objet recherché lui intimer d’émettre une sonnerie pour faciliter sa récupération. Il fallait juste y penser ! Cela poursuit la tendance à connecter de plus en plus d’objets.

Depuis, des fonctionnalités supplémentaires ont été ajoutées à TiBe. Il y a par exemple de la reconnaissance musicale via Spotify et la possibilité de recevoir un faux appel pour se soustraire à une conférence ou réunion peu intéressante… C’est cocasse, mais drôlement utile !

Plus récemment, c’est TiFiz qui a vu le jour. On monte en gamme en approchant les 100 €. Il s’agit d’une balise de GPS dédiée à la géolocalisation des véhicules. Elle doit cependant être doublée d’un abonnement spécial, approchant les 3,60 € mensuels. TiFiz s’adresse principalement aux professionnels. Mais une version étanche et amphibie devrait bientôt voir le jour, pour le plus grand bonheur des amateurs d’escapades maritimes !

La petite histoire de Yann Mac-Garry

C’est en 2013 que remonte, pour Yann Mac-Garry, l’idée du traçage d’objets indispensables au quotidien. Logiquement, il pense avant tout… aux clefs, si petites qu’elles se perdent facilement. À cette époque-là, ce futur entrepreneur travaillait pour Alcatel. Mais ce gros groupe est passé à côté d’une belle innovation en ne souhaitant pas développer cette technologie pratique et tout sauf énergivore. Yann fonde dans la foulée la start-up Ticatag et crée son fameux TiBe. Voici une interview du fondateur en 2015 :

Aujourd’hui, Ticatag compte quatre salariés. L’entreprise a été honorée par sa présence au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas. Elle s’affiche également sur de nombreux autres salons, comme celui du Grand Ouest innovations à Saint-Brieuc samedi prochain ou encore le Mobile World Congress de Barcelone. Ses bureaux sont basés à Lannion, sur le plateau de Nokia. Actuellement, un projet est mené en commun avec Lannion-Trégor Communauté pour améliorer la collecte locale des déchets en géolocalisant les conteneurs.

Source :

Ouest-France

Philippe
Chaque jour qui passe est une innovation !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline