EnvironnementPratique

De l’énergie à partir du sel fondu

Crescent Dunes, source : Amble, Wikimédia
301vues

Alors que même le système blockchain s’efforce de produire de l’énergie verte, des entreprises comme SolarReserve veulent prouver que le sel fondu peut se substituer à l’énergie solaire à n’importe quel moment de la journée. Le potentiel existe bel et bien, mais le prix de la production d’électricité et l’importance du stockage de l’énergie doivent être pris en compte.

De nouvelles solutions

Parallèlement à l’énergie solaire et éolienne, les entreprises d’énergie verte envisagent également d’utiliser le sel pour produire de l’électricité. En 2015, la société a offert au public son installation d’énergie solaire Crescent Dunes de 110 mégawatts dans le Nevada, apportant ainsi 1 100 mégawatts-heure de stockage d’énergie et la capacité d’alimenter 75 000 foyers au Nevada. Des projets similaires d’énergie solaire concentrée (CSP) sont prévus pour l’Australie-Méridionale, l’Afrique, le Chili et d’autres pays à travers le monde. En effet, contrairement aux énergies solaire et éolienne, qui ne réduisent le besoin en énergie fossile que quand le soleil est de sortie ou lorsque que c’est venteux, les installations qui utilisent du sel fondu peuvent fonctionner à n’importe quel moment de la journée et stocker de l’énergie jusqu’à 10 heures. Cette forme de puissance se produit tout simplement : le soleil, concentré sur une tour par un champ de miroirs, chauffe le sel fondu dans la tour à plus de 1 000 degrés Farenheit (537 degrés Celsius). Ce dernier peut ensuite être utilisé pour générer de la vapeur et faire tourner une turbine.

Découvrez la construction de Crescent Dunes :

Plus d’énergie moins chère

Les installations de sel fondu sont également moins chères. Selon Inside Climate News, l’usine de Crescent Dunes peut produire de l’électricité pour 0,06 $ (0,048 €) par kilowatt-heure. Si l’on se fie à un rapport récent de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), les prix devraient encore diminuer. Avant que les CSP à base de sel fondu puissent vraiment commencer à ouvrir la voie à l’énergie solaire 24 heures sur 24, les responsables des services publics et les décideurs doivent comprendre l’importance du stockage de l’énergie et de l’énergie renouvelable. Cette question est vitale.

Source :

Futurism

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline