AlimentaireEnvironnementPratique

Des pailles en algues compostables comestibles après utilisation

Source : Sabines, Pixabay
290vues

Après la peau de banane, une startup s’attaque aux pailles en plastique à usage unique et cherche à les remplacer par une version comestible qui se biodégrade rapidement.

Une préoccupation constante

La conversation autour de la quantité alarmante de plastique de l’océan continue de s’accélérer, et bien que nous ayons vu des efforts pour enlever et réutiliser ces débris, il reste beaucoup à faire pour remplacer tout ce plastique.

Déchets plastiques, source : Pxhere

La start-up new-yorkaise LOLIWARE cherche à se débarraser dans un premier temps d’une grande source de plastique : les pailles à usage unique.

Plus fantastique que le plastique

La société s’est appuyée sur son expertise précédente dans le développement de tasses comestibles en produisant des pailles faites principalement à partir d’algues – la LOLISTRAW. L’équipe a identifié les algues comme une alternative au plastique en raison de sa production renouvelable (elle capte même du CO2 pendant sa croissance) et si les utilisateurs choisissent de ne pas manger leur paille après utilisation, elle peut être jetée dans une poubelle organique où elle se décompose rapidement pour un compostage efficace.

Une alternative attrayante

Les LOLISTRAW seront disponibles dans une variété de couleurs et de saveurs, avec des plans pour les fortifier avec des nutriments supplémentaires dans le but d’inciter davantage les utilisateurs à les consommer. Elles conserveront l’aspect classique d’une paille en plastique avec une certaine durabilité d’utilisation pour consommer une variété de boissons (les tests montrent que les pailles pourront survivre dans les boissons pendant 24 heures et qu’elles auront une durée de conservation de deux ans).

Source : Pxhere

Le concept LOLISTRAW est actuellement financé par crowdfunding sur Kickstarter, avec une date de livraison estimée à août 2018 et des packs pour les premiers acheteurs à partir du prix privilégié de 10 $.

Les alternatives aux articles en plastique à usage unique se multiplient. Alors, d’après vous, quels autres consommables pourraient à leur tour être envisagés de manière plus respectueuse de l’environnement ?

  • Guy Maurice

    Une autre startup travaille sur cette idee depuis plus d’un an et ont produit ZEOStraw. La startup est basee en Norvege B’ZEOS. Il est bon de mettre en lumiere les createurs d idees et non ceux qui copient les idees…Loliware a lance le concept mi decembre 2017…

Laura
Rédactrice web, je suis passionnée par l'écriture et les innovations. Ça tombe bien !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline