PratiqueTech

Une fusée sème la panique à Los Angeles

Lancement d'une fusée SpaceX, Source : SpaceX
189vues

La NASA nous avait emmenés il y a peu autour de Jupiter, mais parfois il suffit de rester sur Terre pour bénéficier de spectacles incroyables dans l’espace. En effet, ce vendredi 22 décembre, la fusée SpaceX a ébloui le ciel d’une traînée de mystère et d’émerveillement du sud de la Californie jusqu’à l’Arizona.

Une vision sidérante

Devant ce spectacle mirifique, les réactions de la population étaient partagées. Beaucoup se sont affolés, se croyant face à un phénomène extraterrestre comme on peut les voir à la télévision. Cette lumière, digne d’un OVNI des plus sophistiqués, a ainsi créé stupeur et fascination et a donné lieu aux théories les plus extravagantes, mettant notamment en jeu la Corée du Nord.

Découvrez l’impressionnant décollage capturé par la vidéo d’un amateur :

Des stations de télévision ont reçu des appels de toutes part, les voitures se sont arrêtées partout sur les autoroutes de Los Angeles pour que les conducteurs et les passagers puissent prendre des photos et des vidéos.

Une réalité plus pragmatique

Le service des incendies de Los Angeles a dû émettre un communiqué expliquant que la « mystérieuse lumière dans le ciel » était celle du lancement de la fusée SpaceX et qu’il n’y avait rien à craindre.

Le large panache incandescent qui, selon les personnes interrogées, ressemblait un peu à une baleine ou à un préservatif, était dû au fait que les gaz d’échappement de la fusée étaient éclairés par le soleil, qui venait à peine de se coucher.

En vérité, cette fusée a été réutilisée pour transporter 10 satellites d’Iridium Communications en orbite.

Satellite Iridium, Source : Flickr, Ideonexus

Il s’agissait du 18e et dernier lancement de 2017 pour SpaceX, contractée pour remplacer le système d’Iridium avec 75 satellites mis à jour. SpaceX a eu droit à quatre lancements et s’attend à plus pour terminer le travail d’ici mi-2018.

La compagnie a annoncé vendredi soir que les 10 satellites avaient réussi à se mettre en orbite et à envoyer un signal « sain » à la Terre.

Source :

The Guardian

Laura
Rédactrice web, je suis passionnée par l'écriture et les innovations. Ça tombe bien !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline