Marketing

Digital learning : Presstalis se met à la digitalisation de l’information

12vues

19A l’heure où le numérique a pris d’assaut la distribution de presse, les distributeurs de presse écrite s’adapte peu à peu au digital. En vu de s’adapter à cette transformation, le groupe Presstalis s’est lancé dans le Digital Learning, une solution digitale permettant à ses collaborateurs de devenir des acteurs.

L’information disponibles sur une application mobile

Ayant déjà enclenché un processus de refondement logistique et de ressources humaines tout en diversifiant les produits, Presstalis continue sur la lancée en développant des offres de services pour ses clients et collaborateurs. Le groupe a alors mis au point une application mobile gratuite destinés aux lecteurs de journaux et de magasines. Cette application est nommée Zeens. Pour rester dans le coup le distributeur de presse écrite n’a pas eu le choix que de se tourner vers la digitalisation.

Un service de Digital Learning pour former la troupe

Dans la continuation du projet de digitalisation de l’entreprise, Presstalis a également mis au point un service de Digital Learning pour ses collaborateurs. Ceci est fait dans un but d’acculturation des collaborateurs. Développé avec Vodeclic, une formation en ligne est disponible pour les employés dans le cadre du Digital Learning. L’idée est de former l’équipe de Presstalis au numerique avant de réfléchir aux avantages qu’il pourrait apportés à la société. Pour cela, de nombreuses formations sont disponibles sur la bande passante de la société Presstalis fournis par le site Vodeclic. L’avantage du Digital Learning est de fournir aux employés un accès rapide et immédiat aux informations dont ils ont besoin quand ils en ont besoin.

Digital learning : Presstalis se met à la digitalisation de l’information-1

Auparavant, on devait attendre la constitution de groupe de niveau homogène pour effectuer une formation ensemble avec la méthode classique. Mais aujourd’hui, la formation est disponible en un clic. Bien sur cette nouvelle initiative a suscité la crainte de certains collaborateurs sur la productivité. Selon eux, le temps passé à regarder une formation sur le web dans les heures de travail risque fort de réduire la productivité des salariés. Suite à cela, les formations n’ont plus été disponibles pendant les heures de travail. Cette mesure a pourtant été abandonnée compte tenue de la bonne santé de la production.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Axel

Rédac’ en chef, je suis un véritable passionné d’innovations et d’entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j’ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.


Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline