Digital

Pullstring : vers la création des robots conversationnels

148vues

Start-up connu grâce aux chatbots depuis plus d’un an, Pullstring reste le champion dans le domaine de l’interface conversationnels. La guerre des plateformes se fait depuis entre les géants de la technologie.

Les chabots, présent dans différents domaines

Oren Jacob, CEO de l’entreprise innovante californienne, a annoncé en septembre 2016, leur projet de créer un robot conversationnel. De par la possibilité de la télécharger comme logiciel de bureau, cette plateforme s’utilisera dans des affaires bancaires comme dans les jouets. Depuis 2011, Pullstring a œuvré dans la création de Toytalk. Inspiré de cette application, le groupe américain Mattel a créé la fameuse poupée Barbie. Equipée d’un micro et d’une connexion wifi, la poupée peut communiquer avec les enfants.

Désormais, les utilisateurs peuvent créer leurs propres bots

Le robot conversationnel se trouve être la seule et grande ambition du CEO de Pullstring. Ce dernier a toujours travaillé dans des activités se rapportant à l’animation comme chez Pixar. Lors d’une discussion avec sa fille de 7 ans, l’idée de monter une entreprise sur les jouets communicants lui titille l’esprit parce que c’est le désir de sa fille.

En 2016, la jeune entreprise innovante est devenue le leader du domaine des interfaces conversationnelles. Ne se limitant plus dans l’invention de bots, Pullspring donne accès de leurs outils de création aux utilisateurs. Ils peuvent créer leurs bots et les intégrer dans des réseaux sociaux.

Ce procédé s’agit d’une mixture de script et de machine d’apprentissage. Il permet au chatbot de comprendre les discussions pour répondre avec cohérences les questions des utilisateurs. D’autre part, il améliore l’expérience de ces derniers par les API de nombreux services web par la société.

Pullstring reste fidèle à son premier but

La société innovante a développé ses actions sur un domaine plus large, mais elle reste focaliser sur le fait de donner vie aux jouets. Une nouvelle barbie holographique sortira ce noël mais Jacob n’en donne pas les détails.

Digital 4 B

En outre, depuis mars 2017, Pullstring supporte les développeurs qui réalisent leur propre chatbot en prenant en charge tout ce qui concerne l’API. Elle a également intégré le système de plateforme de son concurrent qui est les Skills. L’entreprise se veut d’être un logiciel de référence du chatbot.

La compagnie, dans la démocratisation de cette plateforme propose 3 offres payantes : une pour les particuliers et deux autre, sous forme de licence pour les professionnels comme les agences et entreprises.

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline