Santé

Contre la pénurie de sang humain, du sang artificiel

260vues

Plus la population augmente plus le besoin des hôpitaux en sang augmentent. Le don de sang permet de sauver une vie, mais quand il y a plusieurs vies en jeu, les donneurs deviennent insuffisants. Face au besoin des hôpitaux en matière de sang, des chercheurs ont mis au point le sang artificiel. Plutôt utopique, la nouvelle va totalement changer la donne aux hôpitaux afin de soigner un plus grand nombre de malades grâce à la production en masse de sang artificiel.

Sang obtenu à partir de culture de cellule

Ce qu’il faut savoir c’est que le sang artificiel, qui ne sort pas tout droit d’une veine humaine mais fabriqué en laboratoire ne date pas d’hier. En effet, depuis quelques années des chercheurs ont mis au point une culture de cellules capable de multiplier les globules rouges et de créer ainsi du sang. Cependant, ce sang n’était pas destiné à la distribution.

Cette fois –ci, des chercheurs britanniques de la fondation Wellcome ont voulu rendre ce sang artificiel accessible. Le procédé consiste à créer des cellules sanguines prématurées immortelles. Ces cellules sont placées en culture de façon indéfinie pour permettre une production de masse. Il s’agit de reprogrammer ces cellules humaines en cellules souches capables de produire des globules rouges.

Une production sanguine industrielle de qualité

La méthode de production de sang artificiel ne s’est fait jusque-là qu’en laboratoire. Cependant, ces mêmes chercheurs envisagent de lancer la production dans un système de production commerciale. Cela afin d’optimiser le processus de fabrication. Le but est de produire des milliers de litres de sang artificiel. Dans ce cas de figure, on sera capable de fournir les hôpitaux conformément à leurs besoins. De plus, la disponibilité du sang en grande quantité va de ce fait réduire son coût. Toutefois, il est prévu que la fondation se focalisera en priorité sur les sangs rares.

Contre la pénurie de sang humain, du sang artificiel -1

Questionné sur les éventuelles complications engendrées par le sang artificiel, le directeur de l’étude, Marc Turner, affirme que le sang produit est de bonne qualité et est très sûr du point de vue médical. Il pourra être transfusé sur n’importe quel patient sans aucun problème. Cependant, si cela est nécessaire, un procédé a été conçu, permettant de retirer les cellules du patient.

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline