Jeux vidéo

« Everything », le jeu où on peut incarner n’importe quoi

261vues

Après le simulateur de montagne et le jeu de randonnée du film « Her », voici le dernier œuvre de David OReilly. C’est le jeu qui permet d’incarner tout, comme le dit son nom ” Everything “. Il est sorti sur PS4 le 21 mars dernier et sur PC le 21 avril.

Explorer les petits détails avec Everything

Du plombier au soldat, en passant par l’ours, la coccinelle ou encore la tranche de pain, la fleur. Les pixels permettent de tout jouer. Même les plus inaccessibles habituellement peuvent être incarnés, comme le petit buisson ou le yacht de luxe. Il a permis aux curieux d’explorer en fond un jeu, jusqu’aux petits détails auxquels on n’y pense même pas.

Everything repose sur le fait de mettre en évidence qu’un oiseau, un parcmètre et une personne ne se différencient que par un point de vue. En fait, pour entamer une partie virtuelle infinie, il faut sélectionner au hasard une bête. Cette étape permet de se familiariser aux boutons pour transiter entre les objets, les animaux ou les minéraux dans le jeu. Deux clics suffisent pour passer de l’un à un autre. Le niveau de zoom est aussi possible lorsque l’on veut adhérer le monde microscopique, ou le contraire. De même, le joueur peut facilement commander une bactérie, provenant d’acariens aux grandes allures, qui s’incruste dans certains ADN ou intégrer la galaxie, à travers un concept mathématique.

Un concept basique et hors du commun à la fois

A long terme, Everything permet de cartographier l’univers en se glissant au moins une fois dans chacune de ses composantes. De cette manière, ce jeu de David OReilly souscrit à chaque joueur une encyclopédie qui se transforme en n’importe quelle entité, contrôlée antérieurement. Un des côtés «fun» du jeu est que chaque objet possède son cri et sa danse. Par ailleurs, l’air moins sérieux de certaines scènes laissent à croire qu’Everything puisse être une blague, un concept «fou» ou encore un jeu aux contraintes technique et budgétaire. L’animation est basique et loin des jeux d’actualités, bien que fascinant.

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline