Digital

Reconnaissance vocale : Microsoft se rapproche du sans faille

150vues

La reconnaissance vocale est une des technologies avant-gardistes de ces dernières décennies. Elle a permis avec la réalité virtuelle de faire un pas énorme vers les technologies de demain. Mais, le véritable défaut de la reconnaissance vocale est bien entendu sa difficulté à apprendre et à réagir comme l’homme. C’est désormais chose faite avec la nouvelle reconnaissance vocale de la firme américaine Microsoft.

Une intelligence artificielle qui approche des aptitudes humaines

Les reconnaissances vocales reposent sur une intelligence qui réagit à chaque commande ou demande vocale de l’utilisateur. Avant cette innovation de Microsoft, les erreurs de compréhension de ces intelligences artificielles étaient toujours importantes. Seulement, depuis quelques semaines, l’intelligence artificielle utilisée par la firme est capable de diminuer cette erreur de compréhension à des taux de l’ordre de 5,9 %. Un taux qui avoisine généralement celui d’un homme dans sa compréhension des discussions avec un autre homme.

Une technologie en constante progression

En un seul mois seulement, la technologie de compréhension de cette intelligence artificielle a fait un bond de 0,4 %. Et elle est passée sous le seuil de 6 % qui était le seuil de compréhension d’un homme moyen lors d’une discussion. Comme cette technologie améliore toujours ses performances de façon autonome et qu’il apprend assez rapidement, il est totalement concevable que dans les années voire même les mois à venir, il pourrait encore mieux comprendre les requêtes d’une personne que ne le ferait un homme normal.

Comment cela est possible ?

Depuis la création des ordinateurs, la machine a dépassé l’homme dans bien des domaines spécifiques comme les calculs par exemple. Ainsi, avec les nouvelles technologies, les intelligences artificielles sont de plus en plus performantes. Elles dépasseront certainement l’homme dans tous les domaines dans les années à venir. Avec des mécanismes comme l’apprentissage machine ou encore le deep learning, l’intelligence artificielle arrive même à corriger ses propres erreurs et à les intégrer dans leur « process ».

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline