Santé

SpiroCall : un outil ultra discret pour vérifier le bon fonctionnement de vos poumons

28vues

Les smartphones sont devenus un compagnon de vie très important. Les applications qui y sont téléchargées permettent d’accomplir plein de choses. En matière de santé, il est maintenant possible d’analyser la santé respiratoire cela grâce à Spirocall.

Spirocall : détecter sa santé respiratoire en soufflant sur son smartphone

L’application Spirocall a été développée par des ingénieurs et des experts dans le domaine de l’informatique de l’Université de Washington. Cette application innovante permet à n’importe quelle personne d’établir un bilan de son système respiratoire par le biais d’un simple smartphone. Elle peut d’ailleurs le faire n’importe où, il suffit juste d’installer l’application et de lancer l’appel.

Genèse de cette application

Les chercheurs de l’Université ont développé cette technologie depuis 2012. L’idée repose sur un instrument qui pourrait mesurer le système respiratoire par le biais d’une application et d’un micro. Pour ce dernier, celui qui est installé sur un smartphone suffit largement. Il suffira alors au programme et à l’algorithme installé dans l’application de faire le calcul nécessaire pour définir l’état du système respiratoire de la personne qui réalise le diagnostic.

Comment utiliser l’appareil ?

Il faut savoir que la précision de l’application est sensiblement égale aux résultats des spiromètres utilisés dans les hôpitaux. L’utilisation de cet outil est simple. Il faut tout simplement composer le numéro d’appel puis souffler dans le micro du smartphone. Pendant ce moment, le son est transféré à un serveur pour être analysé. Celui -ci déterminera aussi bien la qualité du souffle que la pression de l’air envoyée. Le résultat de l’examen est par la suite envoyé par SMS.

Pour détecter plusieurs maladies

Il est à noter que l’application permet de diagnostiquer de nombreuses maladies comme l’asthme. Néanmoins, ce logiciel ne remplace pas le docteur. Il donne juste les premiers diagnostics. En se référant aux premiers essais, l’application est plutôt fiable. Sur plusieurs milliers de volontaires, la marge d’erreur a été en dessous de la barre des 10%. D’une certaine manière, cet appareil est donc révolutionnaire et pourrait sauver des vies avec un coût minime.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
Axel

Rédac’ en chef, je suis un véritable passionné d’innovations et d’entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j’ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.


Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline