Donner un membre, une partie du corps est un sujet tabou dans certaines cultures. Mais avec l’évolution de la médecine moderne, donner un organe est un remède contre quelques maladies. Beaucoup de personnes ne connaissent pas encore l’importance du don d’organes. Il faut savoir que donner son organe peut changer une vie. Au Japon, la société est encore très fermée quant à ce processus. C’est dans cette optique que l’agence Dentsu a proposé le concept de « second life toys ». Ceci pour donner une vision sur l’impact du don d’organe.

« Second life toys » pour changer une vie

La majorité des Japonais n’acceptent pas encore l’idée que donner un organe peut aider à changer la vie d’une personne voire même d’une famille. Face à une société timide et afin de démontrer l’importance d’un tel geste, Second Life Toys propose donc une opération où des jouets retrouvent une seconde vie grâce à la greffe de membres manquants. À travers l’image de ces jouets rafistolés, les nippons seront peut-être plus compatissants et commenceront à changer leurs points de vue.

Comment se fait la sensibilisation ?

L’agence Dentsu a choisi de faire dans la simplicité. Tout part d’une petite peluche qui a subi un malencontreux accident. Pour guérir, la peluche a été dotée d’une nouvelle patte, d’une nouvelle queue ou bien d’une nouvelle oreille. Ces opérations ont donc donné une seconde vie grâce à la greffe des membres manquants.

Et, sur le site dédié à la campagne de sensibilisation, les créateurs de l’agence proposent ainsi de récupérer aussi bien les spécimens donneurs que receveurs. Ils arrangent également les greffes afin que les animaux en peluche envoyés par les enfants dans le quatre coin du pays puissent avoir une seconde chance dans la vie. Après la greffe, les petits animaux en peluche peuvent avoir une nouvelle vie grâce aux dons d’organes. Un peu comme les humains qui recevront ce genre de greffe plus tard.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici