Maison

Des maisons suédoises pour vivre sans chauffage

Des maisons suédoises pour vivre sans chauffage

Au cœur de la Scandinavie, l’architecture durable a pris racine d’une manière remarquable, incarnée par le concept de la maison « Naturhus ». À première vue, la demeure de Roja Brimalm et de son époux en Suède pourrait être confondue avec toute autre maison contemporaine de 400 mètres carrés. Cependant, elle se distingue par une caractéristique exceptionnelle : elle est enveloppée d’une vaste serre, la rendant autonome et surtout, lui permettant de survivre tout l’hiver sans chauffage !

Une innovation majeure

Cette conception innovante transforme la maison en une oasis autosuffisante. Au lieu de murs traditionnels, d’immenses baies vitrées laissent pénétrer une abondance de lumière naturelle, tout en maintenant une température ambiante constante de 18°C, et ce, même lorsque la température extérieure chute à 6°C, sans nécessiter de chauffage. Grâce à cette ingéniosité, Roja et son mari ont réduit leurs dépenses énergétiques de 40%.

Leur « Naturhus » ne se contente pas de les abriter ; il fournit également un généreux potager. Pour maximiser la chaleur, l’espace et la lumière, le couple a transformé leur salon en un jardin intérieur où prospèrent raisins, tomates, melons et autres fruits et légumes de février à octobre. Le coupe a construit la maison pour un investissement de 500 000 euros.

Des normes strictes

Pour être qualifiée d’écologique, la « Naturhus » doit répondre à plusieurs critères environnementaux, y compris dans la gestion des eaux usées. Stefan Wik, un autre propriétaire d’une maison-serre dans le centre de la Suède a expliqué que toutes les eaux usées de la douche, des toilettes, arrivent sous la terrasse. Elles sont ensuite nettoyées dans ces réservoirs, en cinq étapes, avant d’être réutilisées pour l’arrosage des plantes.

Malgré les avantages manifestes de ce type d’habitat écologique, il reste encore peu répandu. Pourtant, son potentiel est immense et pourrait s’étendre bien au-delà des maisons privées, pour être intégré dans les écoles et les restaurants, offrant ainsi une empreinte écologique réduite et une autonomie accrue dans un monde qui en a tant besoin. Bravo pour cette belle innovation !

Source :