Tourisme

L’intelligence artificielle pour savoir comment vous envisagez un voyage

Source : Pixabay. L'intelligence artificielle pour aider les acteurs du voyage.
563vues

Au laboratoire d’essais de produits du groupe Expedia, un logiciel de reconnaissance faciale mesure les sentiments des voyageurs tout au long du processus de réservation en ligne de chambres d’hôtels. La compagnie de croisières suisse MSC Cruises commence à utiliser un assistant virtuel pour répondre aux questions des passagers.

Les concepteurs de la plateforme de recherche et de design du groupe Gettys peuvent montrer aux responsables d’hôtel de nouvelles configurations de salles à l’aide de lunettes de réalité virtuelle. Les hôtels n’ont donc pas besoin de construire un modèle à l’échelle réelle. Les agences de voyage adoptent l’intelligence artificielle et d’autres nouvelles technologies pour mieux comprendre les souhaits de leurs clients et utiliser ces données pour trouver des moyens plus rapides et moins coûteux d’améliorer leurs offres.

Se démarquer de la concurrence est essentiel

La concurrence dans tous les domaines du secteur des voyages est extrêmement rude et les entreprises ont besoin de ces mécanismes pour atteindre leurs marchés cibles. Elles ont besoin de savoir qui veut voir des photos avant d’acheter, qui décide principalement du prix, qui aime parler à quelqu’un et pourquoi.

Voici l’impact de l’intelligence artificielle :

Les chercheurs utilisent toujours les tests de produits, les enquêtes auprès des clients et l’analyse des données. Ce qui a considérablement changé, c’est la manière dont les entreprises combinent technologie et méthodologies.

Comment fonctionne ce logiciel ?

Les chercheurs d’Expedia disposent d’un laboratoire de tests pour son logiciel. Il permet de tracer les points sur le visage d’un client. Le logiciel de suivi du regard indique aux observateurs où le sujet regarde à l’écran. Si les sujets testés manifestent une frustration croissante alors qu’ils parcourent une longue liste de choix d’hôtels, mais n’en voient pas, les chercheurs peuvent leur demander ce qu’ils pensent.

Il intègre également une fonctionnalité permettant de suivre les émotions. Elle aide en outre à mettre en évidence la gravité d’un problème. Cela a permis d’avoir un point de vue extérieur. Il aide la société à savoir comment un vrai voyageur utilise le site Web et y réagit.

Source :

NyTimes


Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline