LoisirsPratiqueSanté

Capter l’oxygène dans les muscles pour améliorer l’entraînement en temps réel

Athlète d'endurance, source : Pxhere
179vues

Comme le montre le Garmin Vivofit Jr avec son bracelet connecté qui pousse les enfants à faire de l’exercice, le marché de ce que l’on appelle le fitness tracker – composé de toutes les smartwatchs, podomètres et autres  instruments de mesure des signes vitaux – est en pleine explosion ! Malgré une année 2017 difficile où des études majeures ont remis en cause la précision de ces dispositifs, il est estimé que le marché des connectés portables devrait quasiment doubler dans les années qui viennent.

Les performances en temps réel

La société américaine Humon essaie de se tailler une part du gâteau avec son nouveau concept : le Hex. Plus qu’un simple gadget, ce-dernier la manière dont les muscles d’un athlète utilisent l’oxygène en temps réel. Alors, qu’est-ce que le Humon Hex a de plus que les autres et cette information est-elle vraiment importante ? Avec un marché de niche, l’équipe de conception a justement astucieusement décidé de cibler ceux qui peuvent le plus bénéficier de ces informations : les athlètes d’endurance.

Fitness tracker Humon Hex, source : Humon

Jusqu’alors, les athlètes disposaient d’instruments pour mesurer leur fréquence cardiaque, indicateur très limité de la fatigue et de l’intensité de l’entraînement. En mesurant la quantité d’oxygène utilisée par un groupe musculaire, les athlètes devraient pouvoir atteindre le niveau d’intensité d’entraînement optimal sans dépasser leurs limites.

Une technologie inspirante

Tout comme le capteur Moxy, plus volumineux, le Hex utilise des LED pour émettre de la lumière infrarouge dans le tissu d’une personne afin de mesurer la saturation de l’hémoglobine d’un muscle. L’oxygénation musculaire globale (SmO2) peut alors être calculée, permettant à un athlète d’évaluer le niveau d’effort qu’il doit exercer. Initialement lancé comme un projet de recherche du MIT, le Hex est le premier appareil portable à utiliser des capteurs optiques pour surveiller de manière non invasive les niveaux d’oxygène dans le muscle qui soit cliniquement validé.

Découvrez le Humon Hex en vidéo :

Le Humon Hex est initialement conçu pour être porté sur la cuisse, car le quadriceps est le muscle principal qui alimente les mouvements de course et de cyclisme. L’appareil est ainsi utile pour une variété d’athlètes d’endurance. Toutefois, les fabricants avancent que certains athlètes réussissent à l’utiliser sur d’autres muscles, comme les haltérophiles sur leurs biceps.

Comme tant d’autres objets connectés, le Hex communique ses données en temps réel via Bluetooth à une application iPhone ou Android, ou encore à une smartwatch Garmin compatible. Les précommandes sont déjà ouvertes : l’appareil coûte 275 $, soit 225 €, et sera expédié à la fin du mois de février.

Source :

New Atlas, Humon

Laura
Rédactrice web, je suis passionnée par l'écriture et les innovations. Ça tombe bien !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline