AutoTransport

Quant 48V: une voiture électrique à grande puissance

341vues

Le constructeur NanoFlowcell a présenté au Salon de Genève un concept-car qui devrait intéresser les fans de voiture de sport soucieux de l’environnement. Le Quant 48V est une voiture de sport roulant avec des électrolytes liquides. Avec une fiche technique très flatteuse, les fans des automobiles attendent la mise en marché de cette nouvelle technologie avec impatience.

Technologie de dissociation électrolytique adaptée aux voitures

Le constructeur n’en est pas à son coup d’essai. Ayant développé le 1000 HP Quant en 2015, elle n’a pas connu le succès escompté. Et pour cause, le 1000 HP Quant n’offrait pas assez de vitesse. Cette fois-ci, NanoFlowcell se rattrape grâce au Quant 48V doté d’un système électrique basse tension en 48 Volts. Jusque-là, la vitesse ne rimait jamais avec l’électrique.

Les voitures électriques sont destinées à l’usage urbain ou familial. Mais la puissance de cette voiture, pouvant aller jusqu’à 300 km/h, pourrait changer la donne. On peut facilement atteindre les 100 km/h en à peine 2,4 secondes avec un puissant moteur de 760 chevaux sous le capot. Niveau autonomie, Quant 48V peut aller jusqu’à 1000 kilomètres.  Cela est possible grâce à l’association d’électrolytes liquides positifs et négatifs contenant des ions mobiles. Se rencontrant sur une membrane, un échange d’ions s’opère et provoque la circulation de courant électrique.  Cette technologie de dissociation électrolytique n’est cependant pas nouvelle car elle a été inventée en 1887 par Svante August Arrhenius. Cependant, elle n’a jamais été utilisée pour les voitures de sport. Jusqu’à maintenant.

Un obstacle à la mise en marché du Quant 48V

Aucune mise en production ni date de lancement n’ont été annoncés. En effet, l’absence de distributeur d’électrolyte liquide constitue un obstacle à cette production. Les stations-service ne peuvent pas concevoir de distribuer de l’électrolyte liquides car il n’y aura pas de marché. NanoFlowcell étant la seule marque à proposer ce type de moteur, il n’y aura pas assez de demande pour justifier la commercialisation de l’électrolyte liquide. En outre, l’évolution des voitures électriques pourrait développer des moteurs encore plus puissants au détriment de ce concept car.

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline