Marketing

E-pub : les réseaux sociaux grattent les budgets publicitaires

128vues

L’année 2016 a connu un grand rebondissement en matière de publicité. Il a été confirmé que durant cette année, la publicité digitale a eu plus de rebond que celle de la télévision. (17e observatoire de l’e-pub le 26 janvier 2017 présenté par le SRI, l’Udecam et PwC). Et parmi ces médias, les réseaux sociaux tirent leur épingle.

La majeure partie du budget publicitaire des entreprises vers l’ e-pub

En effet, le marché de l’e-Pub a grimpé de 7% si on compare les chiffres de 2016 aux chiffres de l’année 2015. L’e-Pub fait donc un meilleur chiffre en cumulant 29,6% des investissements publicitaires  contre 28,1% pour la télévision. Les réseaux sociaux sont à l’origine de cette hausse. Le nombre de bannières, d’éléments graphiques et les vidéos publiés sur les réseaux sociaux ont fait grimper les investissements dans la publicité digitale.

Grande ampleur de l’investissement sur le mobile

Les dépenses investies dans le mobile représentent une part très importante dans la croissance des investissements médias dans l’e-pub. Les chiffres indiquent des investissements accrus de 72% contre 59% en 2015. Soit 41% des dépenses publicitaires contre 59% pour le desktop. Il n’y a pas qu’en France que l’investissement dans le mobile occupe une si grande part du business publicitaire. Le Royaume Uni affiche également 43% d’investissements sur mobile. Quant aux Etats unis les dépenses en e-pub représentent 53% des investissements.

La monopolisation des réseaux sociaux

Si le marché de la publicité digitale affiche une hausse, il existe un vrai fossé entre les réseaux sociaux et les plateformes avec la montée du mobile. Pour cause, le ciblage et l’amplification virale attirent les investissements. La vitalité du marché de l’e-Pub semble cacher la véritable ampleur du phénomène.

Ayant donc une position plus que dominante dans le marché de la publicité, les réseaux sociaux risquent de déséquilibrer les forces entre les prestataires de la publicité digitale. En effet, Google et Facebook accumulent plus de 80% du marché en 2016. Laissant ainsi peu de marge aux autres plateformes. Pour tenter de remédier à cela, l’Udecam et le SRI ont décidé d’instaurer avec les clients une atmosphère de confiance. Le but étant d’inciter les clients à faire la répartition des investissements publicitaires entre tous les prestataires. 

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline