SantéTech

EinsteinVision 2.0 : la chirurgie en 3D

265vues

Après les premiers pas dans la santé avec la fabrication de prothèses, le 3 D a déjà passer un nouveau cap en entrant dans la chirurgie 3D. Récemment, le fabriquant de matériel médical allemand B.Braun a développé un nouveau matériel chirurgical: EinsteinVision 2.0, une toute nouvelle colonne d’opération qui permettra au chirurgien d’opérer en visualisant l’intérieur du corps avec un caméra sans l’ouvrir directement.

EinsteinVision 2.0: Des chirurgies plus précises

La société B. Braun a encore fait un bon en avant avec le développement de ce nouveau matériel médical de pointe. En premier lieu, EinsteinVision 2.0 permet de limiter les cicatrices et les points d’incision inutiles de la chirurgie. Grâce à quelques incisions et une caméra ainsi que d’un écran, le chirurgien, équipé de lunettes 3D, peut parfaitement assurer une précision presque parfaite, contrairement avec le 2D. La chirurgie digestive, gynécologique, cardiaque et en urologie sont les spécialités qui utilisent cette technologie.

Des opérations plus sûres à l’avenir

Outre la précision des points, EinsteinVision 2.0 permet également d’économiser du temps dans les opérations lourdes. Les chirurgiens pourront donc économiser leur énergie pour d’autres opérations sans risquer la vie des patients. C’est d’ailleurs l’un des objectifs de cette innovation selon le responsable de B.Braun.

En outre la société a aussi repensé le problème de détérioration des matériels et la stérilisation incessante entre les opérations. Pour cette version, il sera question d‘utiliser une gaine de protection jetable recouvrant l’optique de la caméra et qui limite le temps de stérilisation de celle-ci entre les opérations.

EinsteinVision 2.0 : la chirurgie en 3D-2

Un appareil plus cher

Avec ses performances et la qualité de sa structure ainsi que les accessoires qui l’accompagnent, il faut compter 100 000 euros pour ce nouveau joujou de la chirurgie 3D.  Son prédécesseur, la colonne 2D coûtait un tiers de moins.

En France, c’est encore une technologie assez méconnue. Seuls 5 % des chirurgies sont effectuées avec la chirurgie 3D.

Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline