Les Smartphones ont le potentiel de soutenir le développement durable, mais leur production cause d’importants dommages environnementaux et sociaux. Nous allons révéler dans cet article certains des principaux problèmes et ce que les entreprises, les responsables politiques et les consommateurs peuvent faire.

Clés, portefeuille…. Smartphone? Au cours des cinq dernières années, les Smartphones sont devenus une partie intégrante de notre vie quotidienne, surtout avec un amplificateur signal 4G, les gens ont accès à l’Internet partout et beaucoup d’entre nous ne pourraient pas imaginer la vie sans eux. En plus de rendre les communications beaucoup plus faciles et rapides, les Smartphones nous divertissent, nous aident à naviguer et à voyager, à surveiller notre santé, à gérer nos finances ou à contrôler la consommation d’énergie dans nos maisons. Les opportunités toujours plus nombreuses offertes par les Smartphones et la technologie mobile pourraient également permettre des progrès sociaux et économiques à l’échelle mondiale et contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable, comme le montre le rapport de l’association Global System for Mobile Communications sur l’impact de l’industrie mobile sur la démonstration des objectifs de développement durable.

Par exemple, elles peuvent contribuer à lutter contre la pauvreté et la faim en améliorant les moyens de subsistance des petits agriculteurs. Les applications mobiles et les Smartphones, surtout fourni d’un amplificateur signal 4G, qui fait possible d’avoir l’accès à l’Internet même dans les champs lointains, peuvent aider les agriculteurs à suivre les informations sur la météo, les parasites, les maladies ou l’état des sols, ce qui leur permet de gérer les risques, de prendre de meilleures décisions en matière de gestion des terres et d’améliorer leur efficacité. Les applications peuvent également fournir aux agriculteurs un accès important au financement ou à l’assurance.

Les Smartphones peuvent également permettre un meilleur accès aux conseils médicaux et aux soins de santé sous la forme de rendez-vous virtuels dans des régions où les gens devraient normalement parcourir de longues distances pour recevoir des conseils médicaux spécialisés.

Une consommation et une production pas si intelligentes que ça

Cependant, les Smartphones ont de graves conséquences sociales et environnementales – et avec une utilisation mondiale qui monte en flèche, celles-ci ne font qu’augmenter.

Diminution des ressources naturelles et montagnes de déchets électroniques

Les Smartphones deviennent plus grands, plus rapides et plus puissants à chaque génération, ce qui signifie que davantage de ressources naturelles sont extraites pour produire les composants qui permettent aux Smartphones d’effectuer ces tâches de plus en plus complexes.

De plus, les Smartphones ont une durée de vie relativement courte (les consommateurs remplacent leur téléphone tous les 21 mois en moyenne) et sont souvent difficilement réparables et peu souvent recyclés. Cela crée une pile croissante de déchets électroniques.

Conflits, corruption et produits chimiques

La production de Smartphones a également été associée à des problèmes de droits de l’homme. Comme d’autres appareils électroniques, ils nécessitent l’approvisionnement et le commerce de métaux précieux et de minéraux de terres rares. Dans les régions politiquement instables, cela peut favoriser la corruption et le blanchiment d’argent, financer des groupes armés et alimenter le travail forcé et d’autres violations des droits de l’homme.

En outre, les mauvaises conditions de travail dans les usines sont malheureusement courantes. Des produits chimiques nocifs sont souvent utilisés dans les processus de production, entraînant des risques pour la santé, sans parler d’autres problèmes liés au travail, comme la surcharge de travail, les bas salaires et les longues heures de travail.

Peu de choses changeront si nous essayons de résoudre un seul problème dans ce puzzle complexe. S’attaquer à ces problèmes nécessite une action conjointe et une collaboration des gouvernements, de l’industrie, des consommateurs, des acheteurs institutionnels et des acheteurs publics.

Notre dernier rapport expose les principales préoccupations liées au cycle de vie des Smartphones, rassemble les exemples de pratiques exemplaires et propose des recommandations pratiques à l’intention des gouvernements, de l’industrie et des consommateurs afin d’accélérer la transition vers des Smartphones plus durables. Voici quelques-unes des actions clés que nous suggérons:

Gouvernements :

  •       Inciter la réparation des Smartphones et autres produits des technologies de l’information et de la communication.
  •       Assurer un environnement réglementaire ouvert pour la réparation, en garantissant les droits des consommateurs à acheter des pièces de rechange, à utiliser des outils de diagnostic et à accéder aux manuels de réparation.

Entreprises :

  •       Mobiliser les efforts pour utiliser des matériaux recyclés dans les nouveaux téléphones, y compris les métaux dans les Smartphones, afin de réduire les incidences sociales et environnementales de l’extraction de matériaux vierges.

Consommateurs :

  •       Faites réparer votre vieux téléphone
  •       Recyclez ces téléphones qui dorment dans le tiroir depuis des années.
  •       Comprenez les impacts environnementaux et sociaux de l’achat d’un nouveau Smartphone  et les meilleures options qui s’offrent à vous.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici