C’est en Bretagne qu’il faut se rendre pour découvrir cette innovation aussi surprenante qu’utile. En effet, la région française vient d’installer 500 kilomètres de routes connectées afin de limiter les accidents. Les bornes-relais captent les dangers qui sont signalés par les automobilistes. Ces derniers sont ensuite retransmis par les centres de gestion de la route.

Une innovation majeure pour réduire les accidents

Et si la communication était à l’origine de la réduction du nombre d’accidents sur les routes ? C’est ce que pense la région Bretagne. En effet, 500 kilomètres de routes entre Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Malo et Nantes ont été installés. Il ne s’agit pas de voies comme les autres puisqu’elles sont équipées de bornes relais permettant à chacun de signaler un danger.

Les automobilistes peuvent ainsi signaler en temps réel depuis leur tableau de bord des dangers tels que le verglas, un animal errant, un véhicule en arrêt… tous les dangers sont relayés, et ensuite transmis à la Direction interdépartementale des routes. Cette dernière retransmet l’information à des antennes installées sur le bord des routes. Puis, tous les automobilistes sont alors informés.

La sécurité routière avant tout

Le projet porte le nom de Scoop et devrait permettre de limiter le nombre d’accidents sur les routes. La sécurité routière est une priorité, et la fluidité du trafic devrait y contribuer. Les automobilistes seront avertis des dangers en temps réel et pourront ainsi les éviter plus facilement. Les chauffeurs sauront en effet adapter leur conduite.

Il faut savoir que le transfert des informations est anonyme. Ce système ingénieux semble particulièrement utile, et intéresse également la SNCF qui cherche un moyen de réduire les accidents au niveau des passages à niveau. Il faut avouer que c’est astucieux. On a hâte de savoir si le concept sera efficace ! A suivre…

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici