DigitalTransport

Le Japon cherche à innover pour la lutte contres les accidents de la route chez les conducteurs âgés

Source : Pixabay. La technologie pour aider les conducteurs âgés.
397views

Le Japon se tourne vers la technologie pour aider à prévenir les accidents de la route causés par des conducteurs âgés dans le pays. Il s’agit d’un problème croissant avec notamment le vieillissement de la population.

Orix Auto propose un service qui permet aux personnes âgées de mesurer leurs capacités au volant via des ordinateurs personnels et des smartphones. Avec Ever Drive, l’entreprise recueille des données sur le comportement de conduite à l’aide d’un dispositif intégré au véhicule qui mesure la fréquence des freins et accélérations brusques, ainsi que la vitesse, afin de visualiser les risques. Les frais mensuels pour cette technologie est de 2 980 yens.

Aider les automobilistes âgés

Lorsque la société a démarré le service en 2017, ils s’attendaient à ce que les utilisateurs soient des professionnels tels que les chauffeurs de taxi et les conducteurs de camions, mais plus de 80 % des utilisateurs actuels sont des personnes âgées.

Voici une vidéo montrant si les personnes âgées devraient-elles encore conduire ou non :

Le service offre aux membres de la famille l’occasion de commencer une conversation pour convaincre les conducteurs âgés de renoncer à leurs permis de conduire. Quand un parent et sa progéniture parlent de restituer leurs permis, ils se disputent souvent avec émotion, l’enfant affirmant qu’il est dangereux pour la personne âgée de conduire et le parent répond qu’il peut encore conduire en toute sécurité.

Des alternatives à la conduite de voiture

Pour les personnes âgées qui ont cessé de conduire, les fauteuils roulants électriques les plus modernes constituent une alternative leur permettant de se déplacer librement dans le quartier. Ils peuvent facilement se rendre à la pharmacie avec ces dispositifs.

En avril, un conducteur âgé a tué une fille de 3 ans et sa mère et a blessé neuf autres passant dans un accident survenu dans le quartier d’Ikebukuro, dans le centre de Tokyo. Les fauteuils roulants peuvent avancer, reculer et pivoter, le tout à l’aide d’un levier.

Source :

JapanTimes

Tiana
Rédacteur web.
Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline