Transport

Avec CIFA, l’industrie du béton connaît une innovation continue

Un camion malaxeur et pompe CIFA
70vues

La Compagnia Italiana Forme Acciaio fondée en 1928 a une riche histoire derrière elle. Plus connue sous l’acronyme « CIFA », elle réalisait en 2006 un CA de 167 millions d’euros. La crise économique mondiale étant enfin terminée, les innovations vont de nouveau bon train. C’est ce qui ressort de la nouvelle gamme 2018 présentée par le fabricant.

Une envie de records

CIFA a les moyens et le fait savoir. Dans sa – très – vaste collection, de nombreux modèles battent tous les records de leur segment. Cela permet de les démarquer. C’est l’une des clefs de la réussite de cette multinationale italienne. On pourra se rafraîchir la mémoire, en vidéo, quant à l’histoire de la société :

Nous trouverons par exemple la plus longue flèche pour camion à trois essieux grâce à la pompe Carbotech K40H. Il y a aussi le système de pompage 160EC tirant à 160 m3 par heure de débit maximal, le maximum de pression étant fixé à 80 bars. Les bruits émis par les appareils sont réduits le mieux possible. Acier à haute résistance, pompages en circuit fermé et flèches type Z 4 sections complètent le tout…

En 2018, le SLA12ST devrait être plébiscité en France. Il s’agit d’un malaxeur prenant position sur un semi-remorque tridem. Sa cuve a une capacité de 12 m3. De son côté, le Carbotech MK25H devrait connaître un grand succès grâce aux 5 m3 de béton qu’il pourra transporter sans dépasser le plafond de 32 tonnes.

Des matériaux innovants

Nous ne sommes pas dans le monde de l’automobile de course, mais bien dans celui de l’industrie et du bâtiment. Pourtant, CIFA a su renouveler ses produits par l’utilisation de matériaux dernier cri. Il aurait donc été impossible de bouder plus longtemps la fibre de carbone. Celle-ci fait florès sur de nombreux articles phares de la firme italienne. Pour ne donner que quelques exemples, il y a la flèche RZ qui jouxte les 40 m de long. L’utilisation de cette matière résistante et légère permet de maximiser les volumes de transport en respectant les réglementations gouvernementales.

Il faut ajouter à cela des développements électroniques novateurs. C’est notamment le cas de Smartronic, un système de commande made by CIFA. Le groupe a également développé un programme exclusif de stabilité. Son nom de code est : « Advanced Stability Control », abrégé en « ASC ». C’est un perfectionnement du LSC. Le dispositif Easytronic s’intéresse quant à lui à la sécurité du Magnum MK28L, un malaxeur-pompe de dernière génération.

Pour mieux correspondre aux modes actuelles, l’Energya E9 – un malaxeur – est actionné par une motorisation électrique. Ses batteries utilisent le lithium. Des technologies de type « stop and start » perfectionnent les nouveaux camions de chantier. Voici une présentation de l’Energya E9 qui a déjà émerveillé le monde ces dernières années :

Philippe
Chaque jour qui passe est une innovation !

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline