SantéTech

eSight : la VR pour redonner la vue aux malvoyants

37vues

L’innovation technologique permet de créer des produits à usage spécifique. Avec la réalité virtuelle, on entend souvent parler de divertissement, mais ici, son application est destinée spécifiquement a des fins sanitaires. Voici eSight, la paire de lunette très futuriste qui se base sur la technologie des casques de VR afin de permettre aux malvoyants de retrouver la vue.

Approximativement 250 millions de malvoyants

Il faut savoir que la malvoyance touche près de 250 millions de personnes dans le monde entier. Ce chiffre a été estimé par l’Organisation Mondiale de la Santé. Ces personnes cibles auront en commun des soucis sur l’organe de vue qui les empêche de voir correctement. Causé en général par la rétinopathie, la dégénérescence maculaire ou encore la myopie forte, ces maladies constituent un handicap majeur qui conduit à un repli social.

Des lunettes confortables et innovants

L’appareil léger de 100 g se porte au-dessus des lunettes de vue. Il comporte une caméra de 21,5 mégapixels. Cet équipement filme et retransmis ce qu’il a capturé sur deux écrans OLED posés devant chaque œil. Cette application résout la myopie avec ses caractéristiques similaires à ceux des casques de réalité virtuelle et des Smartphones.

Mais la technique de « Bioptic Tilt » va plus loin en redonnant la vue à ceux qui l’ont vraiment perdu. Par la même occasion, elle conserve l’usage de la vision périphérique à ceux qui voient mal. Le système de « lentille liquide » améliore et évolue ces conditions. Le cas d’Yvonne Felix a permis de déterminer les limites de l’appareil. Apparemment, il n’est pas efficace avec les rétines gravement endommagées. Par contre, il marche sur 4 patients/5 l’ayant testé.

Un coût encore assez élevé pour l’eSight

eSight 3 est munis d’une haute technologie : des télés-agrandisseurs, loupes électroniques, zoom de modification de couleur, de contraste et de luminosité. Il se dote d’une connectivité via Wi-Fi, Bluetooth, HDMI et peut être utilisé entre 3 à 4 h après recharge.

Son prix constitue encore un grand obstacle, 9995 dollars. Les clients actuels au nombre d’environ 1000 se veulent être discrets. Encore limitée aux Etats-Unis, eSight Corporation fera son premier pas sur le marché européen grâce à une collaboration avec l’Usine Digitale. Plus il y aura de clients, plus le coût sera possible d’être réduit.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
Axel
Rédac' en chef, je suis un véritable passionné d'innovations et d'entrepreneuriat. Etant toujours à la recherche de nouvelles idées créatives, j'ai décidé de partager mes découvertes sur Innovant.fr, pour vous inspirer également.

Recevez les meilleurs articles par email une fois par semaine !
+ +
Inline
Inline