Il est clair que l’on ne peut concevoir un bâtiment sans les câbles électriques. Ils sont nécessaires aux commodités de la vie moderne. Toutefois, ce matériel peut parfois créer une image inesthétique qu’il est important de soustraire à la vue. Voici quelques astuces permettant d’isoler les fils électriques, sans toutefois limiter leur utilité.

Utiliser les accessoires de dissimulation des câbles

De nombreux accessoires permettent de dissimuler les câbles, les mettant ainsi à l’abri des regards. Les goulottes, les chemins de câbles, les plinthes électriques, les passe-câbles sont quelques-uns d’entre eux.

L’utilisation des goulottes électriques se fait dans le cas d’une rénovation. Les murs déjà existants sont alors utilisés pour dissimuler les câbles à travers les goulottes. Ces accessoires bien que permettant d’imaginer les points de passage des fils, rend leur présence invisible et discrète dans la pièce. Qu’ils soient fabriqués en PVC ou en imitation bois, les goulottes constituent une solution peu onéreuse quand on veut se débarrasser des câbles dans un logement ou un espace de travail.

Une autre astuce consiste à laisser courir les câbles à l’abri des regards. Vous pouvez par exemple vous servir de la face cachée d’une poutre pour faire passer le câblage. Bien sûr, tout dépend de l’architecture du bâtiment et force est de constater qu’elle n’est pas la même partout.

Les plinthes électriques sont un autre moyen permettant de dissimuler les câbles. Les plinthes sont en réalité une solution de chauffage naturelle. Ce sont des sortes de caissons que l’on installe en dessous des fenêtres. La pose des câbles électriques est également possible sous les plinthes. Certaines d’entre elles sont préalablement équipées de chemins de câbles. Sur d’autres, de tels dispositifs doivent être adaptés. Les plinthes sont le lieu par excellence où les câbles peuvent être dissimulés.

Doublage, saignées et cloisons    

La réalisation des saignées facilite le passage des câbles à l’intérieur des murs. C’est une solution très efficace en matière de discrétion si l’envie vous vient de vous débarrasser des câbles dans une maison en rénovation. Vous devez cependant vous assurer que les murs ne contiennent ni briques ni pierres, car cela compliquerait l’opération. Le rebouchage de la saignée se fait à l’aide d’un enduit. Vous devrez ensuite procéder au lissage et à la peinture pour tout remettre en état. Le passage des câbles à l’intérieur des murs permet d’alimenter facilement les prises, les interrupteurs et les appliques.

Le doublage des murs, pour sa part, est une solution que l’on adopte en raison de sa rapidité. Moins contraignante, sa mise en œuvre est plus facile. L’architecte d’intérieur Éric Gizard en est l’inventeur. Sa particularité consiste en l’habillage des murs avec des lambris, ce qui offre plus de possibilités de cacher les câbles dans la maison. En adoptant une technique de doublage à mi-hauteur, les opportunités de fantaisie et de décoration se multiplient.

La mise en place des cloisons est une autre option. L’exemple le plus parlant est la cloison Placoplatre. Sa mise en place peut se faire en situation de rénovation ou dans une construction nouvelle. C’est la méthode utilisée par les décorateurs pour masquer les câbles électriques et ceux du téléviseur, écran plat quand son emplacement n’a pas été prévu sur le mur. La pose des doublages répond efficacement à ce besoin.

Réalisation des coffrages

Il est possible que vous vous retrouviez dans une situation où vous ne pouvez faire usage de goulottes, de plinthes ou de saignées. Dans une telle situation, le recours aux coffrages peut s’avérer une solution efficace. En effet, la réalisation en arrière-plan d’un coffrage, du sol au plafond, est une nécessité pour faire passer les câbles. Vous pouvez également y placer les points d’alimentation des spots.

Certaines techniques permettant de rendre discret un coffrage existent. Le plus important est de transformer chaque obstacle rencontré, au plan technique, en un avantage. C’est à ce travail que s’adonnent les grands architectes. Ceux-ci utilisent le bois pour réaliser des coffrages électriques adaptés à tous types d’installations. Certains réalisent des coffrages qu’ils utilisent pour alimenter les plafonniers en électricité. Grâce leur ingéniosité, ces professionnels parviennent à souligner les différences de tons dans un même espace.

Manuel Segueira est un de ces architectes. Son approche est connue sous le terme coffrage technique. Pour lui, ces espèces de coffrets sont le passage obligé de la tuyauterie et du câblage. Véritables objets d’art, ces coffrages permettent de donner du caractère à chaque pièce. Dans la cuisine, leur apport est quasi inestimable par leur aspect novateur.

Utilisation des marches, des faux plafonds et des aménagements

La création des marches répond à des finalités purement techniques. Mais de plus en plus, l’on constate une tendance pour les architectes à en faire un point de passage des câbles en plus de la tuyauterie. Dans certains cas, le vidage des sanitaires est une contrainte qui impose une surélévation du niveau de la cuisine. Au plan visuel, ce dénivellement permet une délimitation qui aide à séparer la cuisine du reste de la maison.

Les faux plafonds sont une autre solution utilisée pour une meilleure dissimulation des câbles électriques. Si vous optez pour la modernité en matière d’éclairage, le recours aux faux plafonds vous aide à mieux dissimuler les câbles, à positionner les spots à l’abri des regards ainsi que les variateurs électriques. La délimitation de l’espace au plan visuel est une autre mission dévolue aux faux plafonds. Vous pouvez ainsi différencier, sans grande difficulté, la cuisine et le séjour.

Certains emplacements sont propices au placement des prises électriques en toute discrétion. Dans la salle à manger par exemple, un pied de banquette peut servir à cette fin. La proximité avec le coffrage voisin rend aisés la pose des câbles et leur raccordement. Dans la salle de bains, vous pouvez utiliser un meuble pour cacher les câbles. Certains sont livrés munis d’équipements électriques destinés à l’alimentation du rasoir ou du séchoir. Les meubles présents dans les chambres à coucher peuvent aussi être utilisés pour les mêmes fins. 

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !