La maison connectée possède un nombre considérable d’atouts qui séduisent de plus en plus d’utilisateurs : meilleure sécurisation de la maison, économies d’énergie, amélioration du confort, gain de temps. Ce système est désormais à la portée de tous.

Quels sont les avantages de la maison connectée ?

Grâce à la programmation des équipements et la communication, mais aussi la possibilité de faire fonctionner ces derniers à distance, la domotique offre de multiples avantages.

Sécurité de l’habitation et de ses occupants

Avec la maison connectée, la sécurité est assurée grâce à des détecteurs de fumées et de monoxyde de carbone qui permettent de prévenir les incendies ainsi que les accidents causés par le dysfonctionnement des appareils de chauffage. Les risques de cambriolage sont également limités grâce aux détecteurs de présence et des caméras permettant de repérer les intrusions dans le domicile. Il est évident que l’importance d’une alarme pour sa maison n’est plus à démontrer. Grâce aux systèmes modernes, les caméras de surveillance sont reliées au smartphone avec une option d’alerte qui permet de surveiller efficacement le domicile même à distance.

Pour les personnes âgées, en situation de dépendance, ces systèmes de télésurveillance sont également très utiles. En effet, ils peuvent être équipés d’une alarme manuelle pour prévenir immédiatement en cas d’incident grave comme une chute ou un malaise par exemple.

maison connectée domotique

Faire des économies d’énergie

Aujourd’hui, tout le monde est plus sensible à l’importance de faire des économies d’énergie et de plus en plus de ménages prennent des dispositions pour aller dans ce sens grâce à la maison connectée. En effet, l’avantage de la domotique est qu’elle fonctionne avec une commande centrale permettant de paramétrer les objets connectés entre eux afin de régler plus précisément les appareils à fort indice de consommation comme le chauffage par exemple. La domotique permet également de procéder à la programmation des volets roulants de telle sorte à ce qu’ils puissent descendre automatiquement en été quand le soleil tape fort et éviter ainsi d’avoir à pousser la climatisation pour gagner un peu de fraîcheur. Avec la maison connectée, il est possible de contrôler la température de chaque pièce de la maison grâce à des capteurs de présence.

Avoir plus de confort

Les équipements de la maison connectée et sa programmation permettent avant tout d’avoir un meilleur confort de vie. En effet, grâce à ce système, il est facile de réguler la température de chaque pièce de la maison, créer des ambiances sonores et lumineuses, automatiser l’allumage et l’extinction des lumières ou contrôler l’installation électrique.

Grâce à la maison connectée, il est possible de s’informer en un seul coup d’œil sur l’ensemble des produits qui restent au réfrigérateur (et s’il faut en racheter) et avoir à disposition un pense-bête sur les différents éléments du quotidien sur son smartphone. Pratique et très utile.

La domotique, c’est également un service sur mesure qui évolue en fonction des besoins de ses utilisateurs. La programmation des scénarios d’usage peut être modifiée à l’envi et le nombre d’applications qui voient le jour ne cesse d’augmenter pour répondre à un plus grand nombre de besoins. Les objets connectés sont aussi plus nombreux et les utilisateurs ont à disposition de plus en plus de possibilités pour se faciliter la vie au quotidien.

Favoriser le maintien à domicile

Pour les personnes âgées et celles qui ont besoin d’assistance permanente au quotidien, la maison connectée favorise le maintien à domicile. En effet, ce système pratique facilite l’allumage automatique de la lumière, limite les déplacements qui peuvent s’avérer contraignants au quotidien ce qui réduit le risque de chutes ou d’accidents du même genre.

Le fonctionnement de la maison connectée

Aussi appelée maison intelligente, la maison connectée fonctionne grâce à un système assez simple : les appareils communiquent entre eux et interagissent avec l’utilisateur grâce à un dispositif de commande central automatisé.

Il existe deux principaux modes de communication : par câble ou par le « sans-fil ».

La domotique fonctionnant au moyen de câbles permet de gérer les équipements de manière aboutie personnalisée et peut utiliser plusieurs technologies comme le BUS, l’ethernet, CPL par exemple. Les câbles sont reliés ensemble selon différents schémas et l’installation doit être faite avec l’intervention d’un professionnel.

La maison connectée utilisant le système sans fil permet de bénéficier d’une installation simple et évolutive grâce à plusieurs types de technologies, notamment l’infrarouge, le champ magnétique, les ondes radio (qui sont des technologies sans-fil spécifiques pour les installations domotiques) ainsi que le wifi. Ce dernier a d’ailleurs permis de développer la maison connectée, donnant la possibilité de contrôler des objets depuis un ordinateur ou un smartphone.

Aujourd’hui, pour contrôler un appareil à distance, il suffit que ce dernier soit connecté au réseau wifi de la maison. C’est simple, pratique et à la portée de tous. Grâce à cette technologie, il est devenu très facile de se constituer graduellement une installation domotique adaptée et très évolutive. Les objets connectés sont aujourd’hui de plus en plus nombreux, tout comme les box domotiques qui permettent de les relier entre eux ainsi que les applications permettant de centraliser les commandes de la maison par smartphone.

Les limites de la maison connectée

Malgré les évolutions de la technologie, la domotique reste aujourd’hui onéreuse par rapport aux autres solutions conventionnelles. En effet, le prix d’un interrupteur classique est de quelques euros contre une centaine d’euros pour sa version « intelligente ».

En outre, les problèmes de fiabilité font encore partie des obstacles de la domotique. En effet, les autres appareils présents dans la maison peuvent émettre des signaux électroniques qui peuvent perturber les systèmes connectés. Les interférences sont moins présentes avec la configuration câblée, mais cette dernière est plus coûteuse et exige l’intervention d’un professionnel. Le réseau sans fil cesse quant à lui de fonctionner s’il y a une panne internet ou en cas d’absence de réseau.

Un autre inconvénient de la domotique est que l’univers de la maison intelligente regorge de fournisseurs d’équipements domotiques, ce qui peut poser problème pour la communication entre lesdits équipements. Il peut être compliqué d’avoir à gérer plusieurs applications à la fois pour contrôler sa maison. Demandez l’intervention d’un expert pour faciliter l’installation et la coordination des équipements.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici