Accueil Toutes les innovations Economie Magasins sans caisse : l’émergence d’une nouvelle expérience d’achat

Magasins sans caisse : l’émergence d’une nouvelle expérience d’achat

0
82

Grâce à l’essor des nouvelles technologies, la grande distribution se réinvente en France, comme partout ailleurs dans le monde. En complément des points de vente physiques, elle ouvre de plus en plus des magasins sans caisses et sans marchandises. Ces nouvelles expériences d’achat innovantes permettent de concurrencer les géants du commerce en ligne. Hub One, le spécialiste de la mobilité et de la traçabilité, fait le point sur cette tendance dans un article publié sur son blog.

Plus besoin d’exposer toutes les références produit

La grande distribution fait sa mue depuis quelques années. En plus des points de vente physique, elle ouvre de plus en plus des magasins sans caisses et sans marchandises. Cette démarche vise à optimiser les surfaces des enseignes et en tirer le maximum de revenus. Car les caisses coûtent trop cher en plus d’occuper trop d’espaces au sol. Ce nouveau format de magasins vise surtout à concurrencer les mastodontes du e-commerce tels qu’Amazon. Le Groupe Casino fait partie de ces leaders de la distribution qui ont jeté leur dévolue sur le phygital, stratégie marketing qui unie les canaux de vente physique et digitale.

De nos jours, le client s’informe d’abord en ligne avant de se rendre dans une boutique pour effectuer un achat. Ainsi, lorsqu’il entre en magasin, il a déjà une idée bien précise de ce qu’il va acheter. Avant d’acheter il voudra, tout au plus, essayer le produit pour s’assurer qu’il lui convienne (et qu’il convienne à ce qu’il a lu sur internet). Dès lors, l’exposition en rayon de toutes les références produit (taille, couleur, etc.) n’est plus vraiment utile. Les enseignes pensent donc à optimiser leur surface de vente en diminuant la couverture de stock en rayon. Il revient alors au vendeur-conseil de faciliter l’accès au produit en le faisant venir depuis la réserve jusqu’au client.

Le client peut se faire accompagner ou constituer un panier virtuel

Cette approche implique de digitaliser les flux logistiques, de tracer les produits en temps réel, d’avoir une bonne couverture wifi en boutique et d’équiper les vendeurs de devices connectés. Avec leurs terminaux mobiles, les vendeurs (aussi appelés en interne « Personal stylists ») peuvent trouver le bon produit et accompagner le client tout au long de son parcours achat, jusqu’au paiement final. On pourrait même imaginer que le client puisse constituer un panier « virtuel », en réservant les produits auprès des vendeurs, et retrouver son panier « physique » bien rempli à la sortie du magasin.

Une expérience client différenciante de celles du e-commerce

En optimisant les espaces, les enseignes pourront aussi transformer l’arrière-boutique du magasin en entrepôt de proximité. Ainsi, si un internaute résidant à proximité de la boutique commande un produit en ligne, le distributeur pourra directement puiser dans le stock du magasin, plutôt que de faire venir le produit du dépôt central. Ce qui réduit considérablement ses coûts logistiques et le temps de livraison.

Avec de telles innovations, l’expérience client gagne en qualité. Le client se sent véritablement roi au sein du magasin car assisté tout au long de son parcours d’achat. En plus, tout devient facile et fluide pour lui. Plus besoin de fil à l’entrée ou à la caisse. Tous ces procédés permettront aux enseignes physiques de rester compétitives, en s’appuyant sur une proposition de valeur différente de celles des pure players.

Pour aller plus loin sur ce sujet, lire l’article publié sur le blog de l’entreprise Hub One l’un des leaders français des solutions digitales en entreprise (suivi de livraison, préparation de commande vocale sous Android, formation et audit de cybersécurité…).

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !