Entre l’achat de matières premières et l’arrivée du produit entre les mains du client final, il y’a toute une série d’opérations logistiques. Autrefois négligée, la question de l’acheminement du matériel est dorénavant l’une des préoccupations majeures des chefs d’entreprise.

Un artisan qui doit patienter plusieurs heures avant de débuter la production équivaut à une perte d’argent. Un colis expédié avec du retard engendre une mauvaise expérience client et un client mécontent ne reviendra plus vers vous.

Améliorer la logistique est donc d’une importance cruciale pour la survie à long terme de la compagnie. Nul besoin de passer par un cabinet-conseil. En suivant ces quelques astuces, vous verrez immédiatement une différence notable.

1. Inclure la logistique dans la stratégie globale

Chaque détail doit être minutieusement pensé afin que l’entreprise fonctionne correctement. La transition d’une étape A vers une étape B doit être couchée sur papier et expliquée à tous les membres de l’équipe.

En formalisant ces procédés, vous leur donnez un aspect officiel et limitez la confusion. À la réception des colis, vos collaborateurs ne gaspilleront plus de précieuses minutes à se demander qui doit faire quoi. Ils sauront d’emblée ce qu’il y’a lieu de faire, qui est censé accomplir telle tâche et quel est l’objectif de cette opération.

Pour être efficace, la logistique doit être pensée du premier fournisseur jusqu’au client final. Aucune zone d’ombre ne doit subsister. Tout doit être décortiqué et scrupuleusement consigné.

2. Désigner un responsable des opérations

Pour qu’une équipe fonctionne à la perfection, il est indispensable d’en remettre la responsabilité entre les mains d’une personne.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, 2 entreprises sur 5 connaîtront une rupture logistique au cours des 12 prochains mois. Manque d’organisation et absence de personnel dédié en sont les principales causes. Et pourtant, ces mêmes structures rechignent à engager ou nommer un responsable de la chaîne logistique.

Une erreur fatidique qui se traduit par une perte financière non négligeable et un retard dans les opérations.

Si vous ne désirez pas gérer cet aspect dans votre business, la solution la plus simple est de mettre sur pied une entreprise de drop shipping. Une fois que le client a passé sa commande, le fournisseur se charge de la lui expédier. Pas de stocks à gérer, et donc pas de soucis logistiques.

3. Réduire les risques

Pour éviter tout écueil ou événement désagréable de dernière minute, il n’y a pas 36 solutions : miser tout sur la prévention. Port obligatoire des Équipements de Protection Individuels (EPI), séance de formation QHSE, affichage des consignes de sécurité… Toutes ces activités ne sont pas des dépenses mais des investissements.

Ce ne sont certes pas des occupations très ludiques mais sans elles, les accidents apparaîtront comme des champignons. Incendies, dégâts lors du transport, chutes des objets… Voulez-vous vraiment enregistrer de nouvelles pertes chaque mois ?

Une politique de prévention vous évitera d’être déficitaire et vous octroiera de longues nuits de sommeil paisible.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici