On s’attendait à voir un robot humanoïde, mais on n’est pas déçu du résultat. La pharmacie de l’hôpital Marc-Jacquet à Melun a inauguré le vendredi 24 Mars dernier la mise en fonction d’un robot. Il s’agit d’un robot qui va préparer les médicaments individuellement les médicaments des patients.

Un robot à l’avantage des hôpitaux

Pour Dominique Peljak, directeur de l’hôpital Marc-Jacquet, l’arrivée du robot va permettre aux soignants de se consacrer plus sur les patients et leurs familles. Cette grande innovation technologique au service de la santé va rendre les échanges médicamenteux fiables à 100% et concernera en tout 300 patients. La Seine-de-Marne accueille pour la première fois une telle invention, tout comme une quinzaine d’autres hôpitaux en France.

Ce robot préparateur est déjà fonctionnel depuis le début du mois de janvier. Il s’occupe de la préparation de médicaments dans des maisons de retraite pour un total de 120 patients de gériatrie à Clément, Ehpad et dans l’unité de soins longue durée Auberger.

Un robot prépare les médicaments à l’hôpital Marc-Jacquet

L’automate à fonctions multiples

Pour effectuer ses tâches de préparation de médicaments, l’automate dispose de deux fonctions distinctes mais complémentaires. La première consiste à découper les plaquettes de médicaments pour faciliter la répartition des doses en unité. Et la seconde fonction consiste à préparer chaque dose en se référant à la prescription médicale de chaque patient. Cette dernière est informatisée préalablement afin que le robot puisse l’exécuter automatiquement. Une fois la bonne dose préparée, elle sera mise dans un pilulier. L’automate est capable déjà de traiter 250 références de médicaments en gériatrie à l’Hopital Marc-Jacquet.

Un processus de préparation sécurisé

On n’a jamais été aussi précis dans la préparation des médicaments. Le risque d’erreurs médicamenteuses est estimé à moins de 0,1% selon les dires du chef de service de la pharmacie, le Dr Camus-Piszez. Grâce à la technologie du QR code, propre à chaque patient, l’automate accède directement aux principales informations concernant sa maladie et la prescription du médecin. D’ailleurs, avant d’arriver chez l’automate, les pharmaciens valident l’ordonnance. Puis, ils adaptent la proportion idéale de médicament selon le patient. Et à la fin du processus, un plateau et un pilulier est attribué à chacun.

La robotique ne remplace pas les formations

Certes, les innovations sont de plus en plus nombreuses et elles permettent notamment de rassembler une quantité astronomique d’informations. Ces dernières servent ensuite à améliorer la qualité de vie des patients, mais il faut tout de même un minimum de compétences pour évoluer dans ce domaine. De ce fait, un hôpital qui est en phase avec toutes les technologies s’avère être pertinent, mais les formations adaptées ne doivent pas être mises de côté. En effet, le personnel doit forcément être accompagné et formé notamment pour l’usage de toutes ces machines.

  • Les techniques à maîtriser sont de plus en plus nombreuses, précises et pertinentes.
  • L’hôpital vous propose de découvrir un nouveau monde où la robotique a une place importante, mais il ne faut pas négliger l’importance du personnel.
  • Les établissements proposent alors des formations spécifiques en fonction des pôles, du savoir-faire à envisager et même des appareils à utiliser.
  • Tous les hôpitaux ne proposent pas le même environnement, il faut alors se renseigner.

Si vous souhaitez acquérir des compétences alors que votre hôpital ne propose pas ce format, vous pourriez toutefois chercher d’autres établissements prêts à vous accueillir le temps d’un stage. Le Centre Hospitalier de Meulan les Mureaux est par exemple très intéressant puisqu’il propose une formation des agents publics de demain. Cette dernière est basée sur une analyse de terrain et toutes les grandes tendances sont alors évoquées.

Les agents ont accès à cette digitalisation, cela permet de se confronter à de nouvelles modalités pédagogiques pour faciliter l’accès à certaines données. Les simulations sont aussi importantes pour illustrer les acquis et mettre en avant les faiblesses qu’il faudra forcément travailler pour progresser au plus vite. N’hésitez pas à vous renseigner sur les cursus et les différentes formations pour que l’hôpital de demain soit parfaitement maîtrisé.

Recevez les innovations du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici